JULIEN MARCHAL Insight & Insight II

Julien Marchal_Insight II

Je vous ai déjà parlé de Julien Marchal et de son univers onirique et délicat. Pianiste et compositeur bordelais, Julien Marchal est amoureux de minimalisme et de travail sur le son.

D’abord paru sous la forme d’un EP, « Insight » s’est épanoui en tant que véritable album en avril 2015. « Insight II » l’a suivi dans son sillon en mai 2016. Tous deux sont à savourer les yeux fermés. Lire la suite

HORST Never Two Without Three

Horst_Never Two Without Three

« Horst est un groupe de musique basé sur Paris. Horst est un groupe de Horstcore (musique instrumentale quelque part entre Post Rock, Math Rock ou autre genre avec le mot rock dedans). Horst vous aime. » Ainsi se présente Horst sur son site web. Une introduction à la fois drôle, intrigante et attachante, qui m’a donnée envie de découvrir la musique de ce jeune trio parisien.

Horst c’est Yacine, Basstien et Pim’s. Une guitare, une basse, une batterie. Formé en 2010, le groupe a subi quelques changements de line up avant de se stabiliser dans sa composition actuelle et de donner naissance, il y a quelques jours, à son troisième album. Intitulé avec la pointe d’humour qui caractérise le groupe « Never Two Without Three », cet opus enregistré et mixé par Adrien Hurtebize déploie un son brut, tout en contrastes et en reliefs escarpés. A découvrir.

Lire la suite

JOE SAMPSON Songs Of Delay

Joe Sampson_Songs Of Delay

Il y a le monde, il y a la vie, il y a l’amour.

A entretenir, à choyer, à chérir.

Il y a les tumultes du monde, il y a les tumultes de la vie, il y a les tumultes de l’amour.

Il y a les épreuves, les douleurs, les déceptions.

Les chagrins.

A affronter, à surmonter, à digérer.

Et puis il y a les instants de légèreté, les instants de douceur, les instants de poésie.

Les bonheurs simples et ceux qui soulèvent le cœur.

Les espoirs lumineux.

A créer, à multiplier, à savourer.

Au creux de mon été de bord de mer, j’ai choisi avec soin la traditionnelle petite douceur que j’ai à cœur de vous offrir chaque mois. Elle est une bouffée de cette légèreté, de cette tendresse et de cette poésie dont j’ai plus que jamais besoin ces derniers temps pour ensoleiller mon quotidien. Une bouffée qui, je l’espère, ensoleillera aussi un peu le vôtre. Lire la suite

OVERHEAD, THE ALBATROSS Learning To Growl

Overhead The Albatross_Learning To Growl

Attention : coup de coeur.

Devant moi, les falaises et la mer. Autour de moi, le calme. Le moment idéal pour partager avec vous l’album qui sera sans nul doute l’album de mon été. Un album qui concentre à lui seul tous mes éléments préférés de ce genre fabuleux qu’est le post-rock. Mélodies enchanteresses, orchestrations sublimes, crescendos d’émotions… et ce sentiment de plénitude sonore que cette musique à nulle autre pareille parvient à déployer.

« Learning To Growl » est le premier album des Irlandais de Overhead, The Albatross. Un album longuement mûri, dont on sent que chaque note a été composée avec le coeur. Une merveille à découvrir.

Lire la suite

TAMBOUR Chapitre I & Chapitre II

Tambour_Chapitre I

Derrière Tambour se cache Simon P. Castonguay, un jeune artiste canadien talentueux. Diplômé de l’Université de Montréal en électro-acoustique, sound designer et compositeur pour le théâtre, il est à l’heure actuelle un multi-instrumentiste phare de la scène néo-classique montréalaise.

C’est une fois de plus grâce au merveilleux label Moderna Records que j’ai découvert Tambour et ses deux jolis EP : « Chapitre I » est paru sous sa forme définitive l’année dernière, « Chapitre II » vient tout juste de voir le jour. Ils déploient les douceurs oniriques d’un piano et d’un quatuor à cordes. Et ils sont tous deux un régal pour les tympans. A découvrir. Lire la suite

MOGWAI joue Atomic à La Philharmonie de Paris

Mogwai_Philharmonie_03.07.2016_Totoromoon (2)

C’est avec la bande originale d’un documentaire que les Ecossais de Mogwai sont de retour cette année. « Atomic », paru en avril, est la version remaniée des morceaux que les post-rockeurs ont composés pour « Atomic : Living in Dread and Promise ». Ce documentaire, réalisé par leur ami Mark Cousins, a été diffusé sur BBC Four en 2015, à l’occasion des 70 ans des frappes américaines sur les villes japonaises de Hiroshima et Nagasaki.

« Atomic » est un album dans lequel on n’entre pas aisément à première écoute. Il est, à mon sens, un album qui ne s’apprécie véritablement qu’une fois connecté aux images du documentaire de Mark Cousins.

Consacré à la vie et à la mort sous l’ère atomique, celui-ci est mis en musique de manière intense par les Ecossais. Lire la suite

WEEZER The White Album

Weezer_White Album

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Mon jour préféré de l’année. Celui où j’ai l’impression d’être la reine du monde parce que tous les êtres qui me sont chers m’envoient leurs voeux et leurs pensées douces. Celui où, malgré les méandres de la vie, je me sens plus forte que jamais. Forte de toute cette affection. Forte de tout cet amour.

Aujourd’hui, je me suis réveillée le coeur empli de joie à l’idée des pensées qui allaient affluer vers moi et me combler de bonheur. Et puis, au détour d’un message, j’ai compris que l’horreur avait frappé de nouveau. J’ai allumé la télévision. J’ai regardé, hébétée, les images. J’ai écouté, abasourdie, les mots prononcés. Une fois de plus, les larmes sont venues effacer mon sourire. Car une fois de plus, la barbarie est venue souiller notre monde. Comme elle le fait depuis des mois, en France et ailleurs.

Alors aujourd’hui, une fois de plus, je vais écrire que c’est de douceur et d’amour dont notre monde a besoin. Et je vais me nourrir de cette journée où ceux qui me sont chers me rendent plus forte de toute leur affection, pour tenter de croire encore que l’amour vaincra.

Et puis, que ce soit pour traverser les jours sombres ou pour rendre encore plus lumineux les beaux jours, il y a la musique. J’ai donc décidé aujourd’hui plus que jamais de m’en servir comme rempart à la tristesse, et de laisser les rois de la fête se charger de répandre de la légèreté et du rock n’roll sur le monde et sur ma journée d’anniversaire… j’ai nommé : Weezer.

Les rockeurs californiens ont en effet donné naissance il y a quelques semaines à leur dixième album. Un album qui, depuis sa sortie, tourne en boucle dans mon baladeur MP3, et dont je n’arrive pas à me lasser. Parce qu’il est ensoleillé et frais. Parce qu’il est réussi. Parce qu’il fait du bien.

Héritier de la longue tradition des surnoms d’albums colorés de Weezer, il s’appelle « Weezer (The White Album) ». Et nul doute qu’après le fabuleux Say It Ain’t So du « Blue Album », l’un des premiers morceaux que j’ai voulu apprendre à jouer à la basse, le « White Album » me donnera lui aussi des envies de gratter les cordes. Lire la suite