GLASIR New Dark Age

Au premier plan, des immeubles noirs à l’acier glacé. A l’arrière plan, derrière un voile de fumée blanche, les restes d’une civilisation aux rêves rosés, disparaissant sous la chaleur écrasante d’un ciel d’or. Ainsi paraît « New Dark Age », le nouvel âge sombre des post-rockeurs texans de Glasir.

Trois ans après un premier EP prometteur, le trio est de retour avec un premier album. Du haut de ses six morceaux sans paroles, « New Dark Age » peint le sombre destin de l’humanité dans sa lutte pour sa survie, étirant le drame à la faveur de paysages sonores d’une intensité saisissante. Un disque noir et beau, à découvrir. Lire la suite

Publicités

Moderna Records Summer Singles Series : Les Singles Néo-Classiques de l’Été

Six semaines. Six artistes. Six morceaux néo-classiques inédits à découvrir. Ainsi s’est déroulé l’été de mes amis québécois de Moderna Records. Un été fait de compositions délicates et lumineuses, douceurs parfaites sélectionnées avec soin par l’excellent label montréalais.

Lire la suite

BAIKONUR Nihil Per Saltum

Il y a cinq ans, je découvrais Baikonur avec « ¿Quién vigila al hombre cansado? », un premier album savoureux, que je n’ai jamais pris le temps de chroniquer. Cet été, le quintet chilien était de retour avec « Nihil Per Saltum », son deuxième opus. L’occasion de me rattraper et de mettre à l’honneur dans ces pages le foisonnant post-rock sud américain. Lire la suite

CAR CRASH WEATHER Secondary Drowning

Ma première rencontre avec les Suisses de Car Crash Weather a eu lieu l’année dernière, à l’occasion de leur prestation à la première édition du Festival Post In Paris. Je me souviens de la bonne humeur communicative du groupe, et de l’ambiance chaleureuse et enjouée qu’il avait répandu à bonheur dans la salle. A l’époque, il n’avait qu’un petit EP à son actif, mais ses compositions faisaient déjà preuve sur scène d’une belle maturité. Au début du printemps, Car Crash Weather a dévoilé « Secondary Drowning », un premier album original et savoureux, à découvrir. Lire la suite

FEROCES Joséphine

« On fait semblant, d’y voir clair, d’être cohérent. Mais la vérité c’est qu’on agit sans réfléchir. C’est tout. » Virginie Despentes, Vernon Subutex.

C’est avec les mots incisifs et saisissants de Virginie Despentes que Féroces introduit son nouvel opus. Après les excellents « Juliette » (2016, ma chronique ici) et « Victor » (2017, ma chronique ), le trio bisontin est de retour avec un troisième EP. « Joséphine » est incisif et saisissant, lui aussi. Il vient tout juste de sortir, et je vous le recommande absolument. Lire la suite

TANGLED THOUGHTS OF LEAVING No Tether

Intérêts musicaux : « Magnets, dinosaures, rêves dans lesquels on monte des dinosaures. » Ainsi Tangled Thoughts Of Leaving se présente-t-il sur sa page Facebook. Une description d’intérêts parfaitement adéquate avec la musique à la fois déconcertante et captivante du groupe.

Il y a de cela trois ans, je vous parlais de ma découverte de Tangled Thoughts Of Leaving (ma chronique de cette rencontre à retrouver ici). Alors qu’il fête cette année les dix ans de son tout premier EP, le quartet australien vient de donner le jour à un nouvel album. Avec « No Tether », Tangled Thoughts Of Leaving explore encore de nouveaux horizons, repoussant plus loin les limites de ses expérimentations sonores. Entre post-rock, post-metal, noise, jazz et musique expérimentale, un disque intense et saisissant, à découvrir. Lire la suite

PRAY FOR SOUND Waiting Room

C’est en 2011, dans la région de Boston, que Bruce Malley fonde Pray For Sound. Le musicien américain est atteint d’une pathologie douloureuse qui, avec le temps, l’a rendu presque sourd de l’oreille gauche. Drame de tout musicien, pour qui ne s’appelle pas Beethoven. Mais, de ce handicap, il a fait une force, et sa principale source d’inspiration. Son premier EP, « Monophonic », paraît ainsi en 2011, rencontrant un succès immédiat. Pour donner vie au projet sur scène, Bruce Malley s’entoure alors de quatre musiciens. Trois ans plus tard, Pray For Sound donne le jour à son premier album, « Dreamer ». « Everything Is Beautiful », deuxième album composé de manière collective, voit quant à lui le jour en 2016.

Il y a quelques semaines, le groupe m’a envoyé son troisième album, « Waiting Room ». Un opus instrumental en forme de renouveau, tout en douceur, en dépouillement et en délicatesse. Apaisement tendre et parfait au coeur de l’été. A découvrir absolument. Lire la suite