GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR Allelujah ! Don’t Bend ! Ascend !

C’est à la surprise générale que les mythiques Godspeed You ! Black Emperor, maîtres montréalais du post-rock, sont de retour avec un nouvel album… après dix ans d’absence et l’annonce finalement démentie qu’ils ne se reformeraient pas. Si le groupe s’était en effet réuni pour quelques concerts mémorables en 2010 et 2011 (celui de la Grande Halle de la Villette est à tout jamais gravé dans mes tympans), il n’avait pas sorti d’album depuis 2002 et le sublime « Yanqui U.X.O. ».

Depuis 2002, le groupe s’était éparpillé en diverses formations du label Constellation, qui n’avaient pas pour moi la substance de Godspeed, que ce soit sur disque ou sur scène. A Silver Mount Zion Memorial Orchestra, ou encore Set Fire To Flames sont ainsi nés de projets parallèles, mais dans un registre qui n’a de mon point de vue jamais égalé la formation originelle de Godspeed, sans voix, tout en expérimentations aussi sensationnelles que furieuses.

« Allelujah ! Dont’ Bend ! Ascend ! » signe le retour de ce collectif engagé.

Car si Godspeed ne chante pas, s’il ne parle pas sur scène, il n’en est pas moins le groupe de post-rock le plus engagé de sa génération. En témoignent ses pochettes de disques, les titres de ses compositions, ses projections noires et blanches chargées de sens, ses morceaux teintés d’une révolte non violente mais omniprésente…

« Alléluia ! Ne ployez pas ! Soulevez-vous ! »

C’est une fois encore une longue et magistrale symphonie des temps modernes que nous offre le groupe dans cet opus. Quatre morceaux dont deux de plus de 20 minutes chacun, reprises peaufinées de compositions testées en live lors de leurs concerts, tout en progressions lentes et entêtantes, en volutes sonores parfois grinçantes et tellement virulentes qu’elles en deviennent charnelles.

Les amateurs de post-rock, de rock progressif, de rock expérimental ou encore de musique classique se retrouveront dans ces morceaux d’une pure beauté sonore, aussi originale qu’elle peut être déroutante pour des oreilles non averties. C’est magistral, ça ne rentre dans aucun cadre, c’est un courant à soi seul et c’est en cela que c’est du pur génie.

Par moments, c’est une collision de notes que l’on n’aurait jamais penser associer les unes aux autres, et la dissonance a un goût d’apocalypse. Une longue et douloureuse ascension vers l’espoir d’un avenir moins noir.

Car il y a une atmosphère sombre et inquiétante derrière chacun de ces morceaux dont la langueur finit toujours par exploser tel un orage que l’on sent approcher et qui éclate finalement avec force et grand bruit.

Du calme à la tempête d’explosions de violons, violoncelles et guitares, des longues montées plaintives à l’ampleur inégalée aux déflagrations rageuses, la puissance est toujours là et elle enivre totalement.

Pas de concert parisien annoncé pour l’instant, pour mon plus grand désespoir, mais tout de même trois dates à signaler : le 1er novembre à Cenon, le 2 à Nantes, le 3 à Roubaix.

Voici We Drift Like Worried Fire, 3e partie de cet album :

Et l’un de mes titres favoris, qui demeure un des chefs d’œuvre de ma discothèque, Rockets Fall On Rocket Falls, sur « Yanqui U.X.O. » :

… … …

Tracklist de l’album :

  • Mladic
  • Their Helicopters’ Sing
  • We Drift Like Worried Fire
  • Strung Like Lights at Thee Printemps Erable

Discographie :

  • All Lights Fucked on the Hairy Amp Drooling (1994)
  • f#a#∞ (1997)
  • Slow Riot for New Zerø Kanada (1999) (EP)
  • Lift Your Skinny Fists Like Antennas to Heaven (2000)
  • Yanqui U.X.O. (2002)
  • Tiny Silver Hammers (2004) (EP)
  • Allelujah! Don’t Bend! Ascend! (2012)

En bonus, une interview drôle et originale… et la preuve que l’on peut même danser sur du post-rock :

Faites de beaux rêves d’espoirs et de rébellions,

Totoromoon

Publicités

3 réflexions sur “GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR Allelujah ! Don’t Bend ! Ascend !

  1. Superbe article sur un immense groupe.
    En espérant les revoir en concert au milieu d’un public plus absorbé et concerné que celui de la grande halle de la villette.

  2. Pingback: GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR au Trianon | totoromoon

  3. Pingback: GODSPEED YOU ! BLACK EMPEROR Asunder, Sweet And Other Distress | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s