EXPLOSIONS IN THE SKY… Mon Top 5

ExplosionsInTheSky_CasinoDeParis (2)

Aujourd’hui est un jour spécial pour moi. Nous sommes le 23 mai, et cela fait deux ans jour pour jour que j’ai un petit coeur tout neuf, réparé.

Pour fêter ces deux années sans malaises, sans électrocardiogrammes, sans cachets abrutissants et sans l’angoisse d’une crise qui surgit sans prévenir, j’ai envie d’écouter mon groupe préféré, celui qui, justement, surpasse tous les autres dans mon coeur. Celui qui arrive à produire en moi des émotions à nulles autres pareilles, celui qui me fait venir les larmes aux yeux à chacun de ses concerts, celui dont la beauté et la poésie me transportent à chaque écoute. Et j’ai envie de le partager avec vous. 

Tous les amateurs de post-rock instrumental connaissent Explosions In The Sky. Référence américaine, pilier du genre, ce quartet né au Texas en 1999 se démarque des autres ténors du post-rock par un style atmosphérique bien à lui, tout en subtilité et en caractère, souvent imité mais jamais égalé. Les tentatives de classement des meilleurs groupes de post-rock, objets de longues discussions avec les quelques post-rockeurs de mon entourage, arrivent toujours au même résultat pour moi : ce sont eux les numéros 1, fin de la discussion. Pourtant ici, pas de claviers comme j’aime d’habitude, pas de violons, pas d’effets sonores complexes, aucune voix, même murmurée, mais seulement trois guitares et une batterie. Et je n’en reviens pas moi-même des sons que ces quatre musiciens arrivent à produire, et des sensations qu’ils arrivent à procurer, au travers de ces compositions qui se déroulent telles de longues plages amples, claires et intenses.

Pour assister à leurs concerts, je suis déjà partie à l’étranger, j’ai ouvert un compte sur Ebay pour trouver de nouvelles places, j’ai fait la queue pendant des heures pour être bien placée… Car ce qui, pour moi, les distingue réellement des autres, outre leurs morceaux fabuleusement construits, ce sont leurs performances sur scène. Généreux et tout simplement époustouflants en concerts, les texans d’Explosions In The Sky réalisent des performances lives instrumentales à couper le souffle, faisant s’envoler des notes au son fluide, épuré, aussi puissant qu’émouvant. Chaque titre, où la mélodie est construite note à note jusqu’à l’apothéose finale, est transcendé par le live, prenant une dimension nouvelle et unique. Chaque vibration puis explosion de guitare donne des frissons.

Ici, il y a une émotion brute, qui surprend, grandiose. Feu d’artifice dans une nuit étoilée.

Poétique et inspirée, leur musique est faite pour les rêveurs. Rêveurs les yeux ouverts, rêveurs les yeux fermés. Mélancolique et sublime, hypnotique et enivrante, elle m’a accompagnée dans de nombreux moments importants de ma vie, m’a aidée à traverser les turbulences, et continue de le faire, au creux des méandres de la vie…

A présent, puisque j’aime bien faire des tops musicaux comme dans les romans de Nick Hornby, voici mes 5 morceaux préférés de ce groupe merveilleux (bon, j’avoue, j’ai eu beaucoup de mal à n’en choisir que 5 !). Réglez le son au maximum, fermez les yeux, et laissez vous porter :

1. Le numéro 1, sensationnel en live, The Only Moment We Were Alone, extrait de « The Earth Is Not A Cold Dead Place » (2003). J’espère que vous l’aimerez autant que je l’aime et qu’il vous emportera très loin :

2. Last Known Surroundings, extrait de leur dernier album, « Take Care, Take Care, Take Care » (2011 – vidéo officielle) :

3. The Birth And Death Of The Day, extrait de « All Of A Sudden, I Miss Everyone » (2007) :

4. Have You Passed Trough This Night, avec une voix extraite du film « La ligne rouge » de Terrence Malick au début, morceau présent sur leur deuxième album, « Those Who Tell The Truth Shall Die… » (2001) :

5. With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls We Slept, également extrait de leur deuxième album (2001) :

… … …

Discographie :

  • How Strange, Innocence (2000)
  • Those Who Tell The Truth Shall Die / Those Who Tell The Truth Shall Live Forever (2001)
  • The Earth Is Not A Cold Dead Place (2003)
  • The Rescue (EP, 2005)
  • All Of A Sudden, I Miss Everyone (2007)
  • Take Care, Take Care, Take Care (2011)

Comme j’aime à le répéter, les « explosions dans le ciel », si vous les aimez, illumineront vos nuits pendant longtemps…

Take care,

Totoromoon

EITS

Publicités

2 réflexions sur “EXPLOSIONS IN THE SKY… Mon Top 5

  1. Toujours aussi beau à lire !!! et vive ton nouveau cœur !!! avec de super ami(e)s on protège ton petit coeur !!! gros bisous ma Eglantine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s