DEAR EYES Happy Sad

DearEyes

C’est au Café de la Danse, en première partie de Smoking Smoking (très beau concert, chroniqué ici), que j’ai découvert Dear Eyes.

Le trentenaire parisien au cheveu new-wave est seul sur scène avec sa guitare, mais explique que ses morceaux sont à l’origine tournés vers l’électro et interprétés différemment… Je suis quelque peu déçue car j’aurais aimé les entendre tels quels (le combo guitare sèche + voix ce n’est pas du tout mon truc… c’est comme ça). Quoi qu’il en soit, les mélodies sont jolies et la voix agréablement délicate. J’attends donc avec impatience, une fois rentrée chez moi, de pouvoir me procurer la version enregistrée de ces morceaux.

Et, quelques jours plus tard, le casque sur les oreilles, je ne suis pas déçue. Sur disque, les titres se transforment en une électro-pop vaporeuse et sensuelle, mêlant énergie et mélancolie, et l’ensemble est harmonieux et réussi. Les synthés prennent la relève de la guitare, et enchantent ces mélodies qui deviennent vite addictives. L’influence de la pop anglaise des années 80 y est sensible, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Dear Eyes travaille ainsi les ambiances de chacun des cinq titres du bien nommé « Happy Sad », où les nappes mélodiques ses superposent dans des enchevêtrements de rythmes et sonorités clairs-obscurs. On y parle de regrets, de souffrance et de sentiments (l’étheré You Stole My Life, où se mêlent voix féminines et masculines), de solitude, d’envie d’évasion et de lieux oniriques (la ballade A Place Space Lullaby), d’âmes soeurs et d’amours manquées (le subtilement nostalgique Etretat), d’élans du coeur et d’espoirs fous (le rythmé Go Train Fast Love), de rêves et de nuits scintillantes (l’hypnotique Nightlifedreamers).

Comme chez les poètes baroques de l’amour noir, la lumière se confond avec l’obscurité, la joie avec le vague-à-l’âme des soirs sombres, et la mélancolie se développe avec justesse dans les nuances de cet opus prometteur.

… … …

Tracklist de l’EP :

  • Etretat
  • You Stole My Life
  • Go Train Fast Love
  • A Place (Space Lullaby)
  • Nightlifedreamers

… … …

La vidéo d’Etretat :

Dear Eyes sur Facebook : https://www.facebook.com/DearEyesMusic

… et sur Noomiz : http://www.noomiz.com/DEAREYES

Bon dimanche à tous, en musique évidemment,

Totoromoon

dear eyes happy sad

Publicités

Une réflexion sur “DEAR EYES Happy Sad

  1. Pingback: DEAR EYES You Stole My Life | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s