PG. LOST Key

pg.lost-Key

Cet été, je suis partie m’adonner à mon activité favorite : regarder la mer en écoutant du post-rock. Savourer, et rêver. Et, à la suite de ces heures bienheureuses, un album a été propulsé dans le top des écoutes de mon lecteur MP3 : « Key », le dernier album de Pg. Lost. Déjà évoqué sur ce blog, classé numéro 3 des albums post-rock de mon top 2012 (à retrouver ici), il a confirmé son pouvoir d’attraction et d’envoûtement et son dosage parfait pour des vacances réussies.

Cet album, moins aérien et plus explosif que les précédents opus du quatuor suédois, demeure toutefois d’une beauté saisissante. Plein de force, d’énergie, mais toujours sous-tendu par la mélancolie qui les caractérise. Le son, même lorsqu’il se fait puissant, reste mélodieux et clair. Comme toujours, chaque titre est savamment construit, alternant les ouvertures fougueuses, le retour à la douceur et les montées en puissance qui finissent par éclabousser, faisant déborder des émotions brutes et intenses.

Dès l’entrée dans l’album, la fougue des premiers morceaux nous saisit. Spirits Stampede démarre en trombe pour laisser ensuite les variations mélodiques des guitares s’épanouir jusqu’à l’appel des vocalises finales, caractéristiques du groupe. Vocalises que l’on retrouve sur le morceau suivant, Vultures, où elles se mêlent aux guitares métalliques pour mieux nous emporter. C’est un peu grandiloquent, mais tellement majestueux.

Les guitares et percussions répondent en écho aux voix et au piano présent sur le très beau titre qui clôt l’album, Weaver.

Magistral, cet album est pour moi d’une maîtrise et d’une force incomparable.

Tracklist :

  • Spirits Stampede
  • Vultures
  • Terrain
  • Sheaves
  • I Am A Destroyer
  • Gathering
  • Weaver

Voici l’album en écoute intégrale, pour 55 minutes de régal :

Si vous avez aimé, je vous engage à découvrir les autres opus du groupe, tous excellents. Leur discographie :

  • Pg. lost (2005)
  • Yes, I am (2007)
  • It’s not me, It’s you (2008)
  • In never out (2009)
  • Key (2012)

Site officiel : http://www.pglost.com/

Post-rock forever,

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “PG. LOST Key

  1. Pingback: PG. LOST Redrum | totoromoon

  2. Un album qui donne la patate ! Ah Si les postmetalleux pouvaient s’inspirer de leurs titres les plus « powerful » et remiser au placard leurs .. euh … grunters !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s