65DAYSOFSTATIC Wild Light / Nouveau Casino

65DOS Nouveau Casino 16.10.2013 (5)

65DaysOfStatic, c’est un génial mélange de post-rock et d’électro, qui, tout au long de ses 6 albums, n’a jamais déçu. En témoigne le dernier né, « Wild Light », tout aussi fantastique que les précédents. Car, si on peut reprocher à certains groupes de peiner à se renouveler, ou de prendre au contraire des tournants qui déçoivent, il n’en est rien pour ce groupe anglais originaire de Sheffield, qui ne fait que se bonifier et nous ravir depuis plus d’une décennie.

65DaysOfStatic, c’est plein de fougue, plein de force, tout en rythmes syncopés, distorsions et salves électroniques étudiées. Un subtil mélange de clarté et de noirceur. Guitares, claviers, boîtes à rythmes, samples, les compositions sont complexes mais toujours riches d’une profonde intensité, dosant subtilement et savamment chaque ingrédient.

Les sonorités sont originales, denses et travaillées.

Ce sixième album se déroule d’un trait, tout en accélérations et variations puissantes, avec pour point d’orgue l’épique Unmake The Wild Light, et le sublime Safe Passage, sans nul doute mon titre préféré, faisant figure d’ovni sur cet opus.

65DOS Nouveau Casino 16.10.2013

Hier soir, sur la petite scène du Nouveau Casino, c’est une fois de plus à une prestation ébouriffante que nous convie le groupe.

Le sample de Heat Death Infinity Splitter, premier titre du nouvel album, ouvre le show pendant que les musiciens prennent place. Puis ce sont pas moins de 4 titres survoltés de « We Were Exploding Anyway » ( à ce jour encore mon album favori du groupe, paru en 2010) qui démarrent et s’enchaînent. La salle est en effervescence, les corps sautillent, les têtes se balancent. Pas besoin de drogues quand une musique d’une telle force parvient à mettre en transe : c’est ce que tous les auditeurs de 65DaysOfStatic ont bien compris.

Il y a là une frénésie des rythmes, à laquelle se mêle une explosion des sons. Les percussions claquent et la basse produit des tourbillons qui emportent tout sur leur passage.

Puis le concert s’apaise quelque peu, la frénésie laissant place à des rythmes moins rapides, tout en ruptures et variations de plages par moments presque méditatives. Les sons se distordent, le clavier résonne.

Cet apaisement relatif s’étend sur 7 titres qui nous conduisent jusqu’à l’explosion des 3 morceaux de clôture : Retreat ! Retreat !, premier single du groupe, puis Radio Protector, titre phare, qui nous replongent tous deux pratiquement 10 ans en arrière et dont on ne se lasse pas,  et enfin le splendide Safe Passage, ovni sensationnel qui clôt magnifiquement le concert et laisse la salle sonnée.

65DOS Nouveau Casino 16.10.2013 (2)

Tracklist de l’album :

  • Heat Death Infinity Splitter
  • Prisms
  • The Undertow
  • Blackspots
  • Sleepwalk City
  • Taipei
  • Unmake The Wild Light
  • Safe Passage
  • Dxxx Yrself

65DOS Nouveau Casino 16.10.2013 (6)

Setlist du concert, Nouveau Casino 16/10/2013 :

  • Piano Fights
  • Crash Tactics
  • Dance Dance Dance
  • Weak 4
  • Prisms
  • The Undertow
  • Install a Beak in the Heart That Clucks Time in Arabic
  • Sleepwalk City
  • Fix the Sky a Little
  • Unmake the Wild Light
  • Taipei
  • Retreat ! Retreat !
  • Radio Protector
  • Safe Passage

… … …

Voici quelques titres entendus ce mercredi :

L’ouverture du concert, Piano Fights (« We Were Exploding Anyway », 2010 – BeatCast Coach Road Sessions) :

Retreat ! Retreat ! (« The Fall Of Math », 2004 – vidéo officielle) :

Safe Passage (« Wild Light », 2013) :

… … …

Enfin, pour le plaisir et pour les adeptes du dance floor, ce titre époustouflant et malheureusement absent de la setlist hier, Tiger Girl (version longue sur « We Were Exploding Anyway », 2010) :

Site officiel : http://www.65daysofstatic.com/

Vive la musique live,

Totoromoon

65_wildlight

Publicités

10 réflexions sur “65DAYSOFSTATIC Wild Light / Nouveau Casino

  1. Merci encore une fois pour ce superbe article qui retranscrit exactement ce qu’il s’est passé dans mon corps et dans mon esprit ce soir-là au Nouveau Casino ! Tu as le don pour décrire très justement les émotions, c’est extra !

    J’appréciais les albums de 65DOS mais ils gagnent VRAIMENT à être vus en live, ils dégagent une énergie phénoménale et on ressort en planant à 4000 ! J’aurais aimé te rencontrer, mais ce sera pour une autre fois. Tu assisteras peut-être aussi aux concerts d’Agnès Obel au Trianon et de Porcupine Tree au Batofar début décembre 🙂

    Excellente journée à toi Totoromoon !
    Musicalement.

  2. Effectivement, c’est très justement & poétiquement écrit! On s’y croirait et même si je ne connais pas du tout ce groupe, j’imagine maintenant à quoi peut correspondre leur son! 🙂

  3. Merci les filles pour vos gentils commentaires qui me réchauffent le coeur ! Ségolène je n’ai pas encore prévu d’aller à ces concerts, en revanche je serai au Batofar mercredi prochain pour une soirée post-rock qui promet d’être décoiffante… si ça te tente n’hésite pas 😉

    • C’est tentant ! Je vérifie mon emploi du temps de ministre (je ne m’appelle pas Ségolène pour rien…) et si je peux venir, ce sera avec grand plaisir ^^
      Bonne soirée à toi et continue de nous faire rêver en musique !

  4. Pingback: Top Post-Rock 2013 | totoromoon

  5. Pingback: Top Concerts 2013 | totoromoon

  6. Pingback: 65DAYSOFSTATIC The Fall Of Math Anniversary Tour à La Maroquinerie | totoromoon

  7. Pingback: 65DAYSOFSTATIC Oscillator | totoromoon

  8. Pingback: Mes concerts 2013/2014 | totoromoon

  9. Pingback: 65DAYSOFSTATIC No Man’s Sky au Badaboum | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s