RIEN au Point Ephémère

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Rien, c’est le nom d’un groupe qui a déjà près de 15 ans d’existence… et que j’ai découvert il y a tout juste quelques semaines, au détour d’une conversation avec mon comparse post-rockeur Rémi (n’oubliez pas d’en profiter pour aller faire un tour sur son excellent site consacré au Post-Rock, par ici). Depuis, je me demande comment cette ignorance a été possible, et j’essaie de combler le grand vide qu’elle a produit en me rattrapant à coup d’écoutes attentives de la musique engendrée par le groupe durant ces 15 années écoulées…

Ah, si seulement j’avais eu connaissance de ce groupe, quand notre professeur de philosophie nous a donné comme sujet de dissertation, à moi et à toute ma classe de prépa littéraire, le fameux : « Penser à rien. » Peut-être qu’il ne m’aurait suffi à l’époque que d’écouter un titre de ce groupe tout fraîchement formé pour être davantage inspirée…

Rien, pour les ignorants de mon espèce, c’est un groupe de rock indépendant, formé à la fin des années 90 à Grenoble. Composé de musiciens jouant sous des pseudonymes, au nombre de quatre à l’heure où je le découvre, le groupe se définit plutôt comme un collectif qui collabore avec d’autres musiciens pour certains de ses titres.

Mais Rien, c’est avant tout un groupe qui n’aime pas les étiquettes.

Rock, post-rock, rock instrumental, rock expérimental, musique de film, avant-garde, leur musique se revendique d’influences diverses et se veut inclassable. Le groupe s’amuse à révolutionner les genres pour offrir à travers ses compositions une expérience unique. Le plus souvent instrumentaux, les morceaux sont complexes, superposant strates de guitares, percussions puissantes, instruments à vent et samples d’émissions de radio ou de films.

Le tout est extrêmement bien construit, et d’une originalité magistrale.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En ce samedi pluvieux, la petite salle de Point Ephémère est comble, et l’accueil qu’elle réserve au groupe des plus chaleureux.

Tel un générique de film, une voix off ouvre le concert, raillant les nouveaux phénomènes de mode musicaux et saluant la ténacité du groupe Rien à tenter de survivre en empruntant des chemins de traverse. Cette même voix off nous annoncera la mi-temps, nous félicitant d’être « arrivés sans encombre à la moitié du concert ».

De nombreux sourires se lisent sur les visages.

Sur scène, c’est véritablement une expérience qui se joue, défiant les genres pour le plus grand bonheur de nos sens… abasourdis. Il y a là une réelle virtuosité des musiciens, qui interprètent avec brio des morceaux intenses aux constructions savamment travaillées. La basse et la batterie sont hypnotiques. Les guitares se font tantôt grasses et noisy, et nous rappellent Mogwai, tantôt aériennes et oniriques, et nous rappellent Pink Floyd. Les sonorités sont inventives, et l’ensemble du set fait preuve d’une créativité remarquable.

C’est indescriptible, et c’est brillant.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

… … …

Voici à écouter le superbe Autobahn Love, premier extrait du nouvel EP « 2 » :

Et une vidéo live du titre Masterkraft, enregistrée à la Maison de la Musique de Meylan (2008) :

Discographie :

  • Requiem pour les baroqueux (2003)
  • Il ne peut y avoir de prédiction sans avenir (2007)
  • 3 (2010)
  • 2 (2013)

Bandcamp du groupe : http://rien.bandcamp.com/

Au diable les étiquettes, et longue vie aux originaux,

Totoromoon

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Publicités

3 réflexions sur “RIEN au Point Ephémère

  1. Pingback: Top Post-Rock 2013 | totoromoon

  2. Pingback: Top Concerts 2013 | totoromoon

  3. Pingback: Mes concerts 2013/2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s