JASON LYTLE AND THE YOUNG RAPTURE CHOIR à La Gaîté Lyrique

Jason Lytle Gaîté Lyrique 14.12.2013 (2)

Quand Patrice Clayrat, professeur du Sud-Ouest de la France, décide de contacter Jason Lytle, légende de la pop et génial leader du groupe américain Grandaddy, pour lui parler de sa chorale qui aime à revisiter ses chansons, peu auraient parié que cette idée folle donnerait naissance à une belle histoire. Et pourtant…

The Young Rapture Choir est un ensemble musical de collégiens et lycéens de Cognac, composé d’une chorale et d’instruments électriques et acoustiques. Séduit par ce projet original autour de ses chansons, Jason Lytle décide de rencontrer ces jeunes gens et de venir donner quelques concerts avec eux… pour notre plus grand plaisir.

Jason Lytle Gaîté Lyrique 14.12.2013 (5)

Après le dernier concert de Jason Lytle il y a quelques mois au Café de la Danse, je me suis rendue à la Gaîté Lyrique pleine de l’espoir de retrouver l’âme de ce compositeur original et fabuleux qui m’avait manquée lors de son précédent concert, entièrement acoustique et qui ne faisait pas hommage aux orchestrations travaillées de ses belles compositions. Et je n’ai pas été déçue car, ce samedi soir, c’est une très grosse vague d’émotion qui a submergé le joli cadre de la Gaîté Lyrique, à l’occasion du Winter Camp Festival.

Les jeunes chanteurs prennent place sur scène, suivis des musiciens, du professeur et chef d’orchestre, puis de Jason Lytle, toujours caché sous sa fidèle casquette. Les instruments classiques, piano, violon, violoncelle, alto et hautbois, côtoient la batterie, les claviers électroniques, la guitare électrique et la basse, tandis que le génie de Modesto fait glisser ses doigts sur sa guitare sèche. Il a laissé le champ libre à Patrice Clayrat, tant pour ce qui est du choix des chansons, que pour les arrangements effectués. Il a juste demandé à ce que soit joué un titre, Hewlett’s Daughter, qui ouvrira sublimement le concert.

Tant de simplicité et d’humilité de la part d’un si grand artiste forcent le respect. Sur scène, ce ne sont ni le choeur ni les musiciens qui accompagnent les notes de guitare et la voix fragile de Jason Lytle, mais un ensemble complètement harmonieux, en symbiose parfaite. Les arrangements classiques sont extrêmement réussis, et rendent un bel hommage aux morceaux choisis, aux mélodies à la mélancolie douce-amère magnifiques et savamment orchestrées.

L’interprétation de So You’ll Aim Toward The Sky, avec l’ingénieuse idée d’y insérer violon et hautbois, est si émouvante qu’elle fait monter les larmes aux yeux.

Jason Lytle Gaîté Lyrique 14.12.2013 (3)

L’atmosphère est singulière, magique et pleine de tendresse.

Quand la dernière chanson est annoncée, on ne peut pas croire que le temps soit passé si vite. Il est comme suspendu et personne ne semble avoir envie de revenir à la réalité. C’est alors que les premières notes de He’s Simple, He’s Dumb, He’s The Pilot, titre phare de Grandaddy, résonnent avec élégance jusqu’au toit de la belle salle à haut plafond.

Jason Lytle remercie le public et avoue qu’il n’aime plus quitter son chez-lui, mais qu’il ne regrette nullement de l’avoir fait pour jouer avec The Young Rapture Choir, car ce fut pour lui un réel plaisir et il tient à les en remercier chaleureusement.

La salle est si enthousiaste que les rappels ne se font pas attendre, et l’ensemble reprend pour trois titres supplémentaires. Dept. Of Disappearance, magnifique morceau qui a donné son nom au dernier album solo de Jason Lytle, est revisité de très jolie manière.  A la fin du set, les cris et les applaudissements sont si insistants qu’après avoir quitté la scène, tous les musiciens et les chanteurs reviennent pour jouer un titre. Quelle n’est pas ma joie d’entendre pour la deuxième fois de la soirée ma chanson préférée de Grandaddy et de pouvoir ainsi laisser ses notes m’enivrer longtemps…  Je peux quitter la salle, béate et comblée.

La Gaîté Lyrique, plongée dans l’univers onirique de Jason Lytle et de Grandaddy, a ce soir été véritablement touchée par la grâce.

Jason Lytle Gaîté Lyrique 14.12.2013 (4)

Setlist du concert, Gaîté Lyrique 14/12/2013 :

  • Hewlett’s Daughter
  • Yours Truly, The Commuter
  • The Animal World
  • Saddest Vacant Lot In All The World
  • Elevate Myself
  • Young Saints
  • Fürget It
  • I Am Lost (And the Moment Cannot Last)
  • So You’ll Aim Toward The Sky
  • Brand New Sun
  • Jed’s Other Poem (Beautiful Ground)
  • You’re Too Gone
  • Flying Thru Canyons
  • He’s Simple, He’s Dumb, He’s The Pilot

Encore :

  • Levitz
  • Dept. Of Disappearance
  • Get Up and Go

Encore 2 :

  • So You’ll Aim Toward The Sky

… … …

Deux extraits de concerts précédents :

So You’ll Aim Toward The Sky (Live au Krakatoa, Mérignac – 2012) :

Jed’s Other Poem (Live au Krakatoa, Mérignac – 2012) :

… Et en bonus, voici la vidéo décalée de Hewlett’s Daughter, morceau d’ouverture du concert (Grandaddy, « The Sophtware Slump » – 2000) :

Site officiel de Jason Lytle : http://jasonlytle.com/

Pour relire mon précédent article sur Jason Lytle et comprendre mon amour pour Grandaddy, c’est par ici.

Tendrement vôtre,

Totoromoon

Publicités

8 réflexions sur “JASON LYTLE AND THE YOUNG RAPTURE CHOIR à La Gaîté Lyrique

  1. Ce n’est toujours que du plaisir que de lire les chroniques de Totoromoon. Toujours une si belle façon de s’évader, de se retrouver au milieu des diverses salles de concert, d’écouter et de ressentir chacun des morceaux dont tu parles, de sentir la puissance s’échapper de chacun de tes mots même sans avoir bouger de chez soi…. Moi qui ai eu la chance d’être à tes côtés lors de ce génialissime concert, je peux confirmer, même si cela n’est pas du tout nécessaire, que c’est exactement tout ce que tu décris, que l’émotion est certaine et que c’est un moment qui reste gravé, un moment d’humilité aussi avec un Jason, comme tu le dis si bien, qui ne fait qu’un avec la chorale.
    Merci de nous enchanter encore et toujours….
    Des bisous

  2. Pingback: Top Concerts 2013 | totoromoon

  3. C etait genial! Merci au meilleur prof de musique au monde Patrice Cleyrat et à Jason Lytle qui nous ont fait passer une soirée inoubliable si c etait a refaire je le ferai les yeux fermer . Pour dire j en ai meme pleurer a la fin et je ne voulais plus partir ! Encore un grand MERCI a tout le monde !!!

  4. Pingback: Mes concerts 2013/2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s