STAVANGER Far From Silence Close To Violence

Stavanger

Parce qu’il n’y a pas qu’à l’étranger qu’on sait produire du post-rock de qualité, j’ai choisi aujourd’hui de vous faire découvrir un petit groupe de post-rockeurs talentueux et qui n’aura pas besoin d’utiliser Google translate pour lire cet article… Originaire de Nantes, Stavanger est composé de cinq jeunes membres, qui ont tous entre 18 et 20 ans, et déjà un très beau son à leur actif.

On imagine aisément qu’avec un tel nom de groupe, Stavanger, qui est aussi la quatrième ville de Norvège, a les paysages norvégiens comme toile d’inspiration… ou du moins le goût des atmosphères singulières et des paysages spectaculaires, tel que le suggère la pochette du disque avec ses falaises gigantesques et ce personnage immobile au milieu d’un océan de nuages.

Le quintet nantais a sorti il y a tout juste quelques jours son premier EP, « Far From Silence Close To Violence », qui, en 3 titres instrumentaux et près de 26 minutes, a su me ravir et m’emporter très loin, bien au-delà même du pays des fjords.

C’est un post-rock atmosphérique, riche d’un joli travail mélodique, qui est développé tout au long de ces titres. Tels de longues plages développant des sillons de sonorités claires, précises et majestueuses, ils font naître des émotions brutes.

Si le groupe se réclame d’influences à la Godspeed You ! Black Emperor ou à la Mogwai, c’est à leur groupe préféré, Explosions In The Sky, qu’ils font le plus penser… ce qui n’est pas pour déplaire à l’amoureuse des génies texans que je suis. Mais ils ont su assimiler et retravailler ces influences pour donner naissance à des morceaux originaux et bien à eux, maîtrisant les codes du genre pour en extraire le meilleur, des montées en puissance aux explosions lumineuses.

Ici, tout semble parfaitement écrit : des vrilles de guitares au délicat xylophone, des percussions puissantes au silence intrigant, rien n’est laissé au hasard. Et tout est formidablement réussi.

Avec « Far From Silence Close To Violence », Stavanger livre un premier EP prometteur, propice aux frissons du live, et qu’il ne faudra pas manquer sur scène. Déjà engagés sur une bien jolie voie, je leur prédis un bel avenir.

Tracklist :

  • Storm
  • Our Last Day In The Future
  • Imaginary Trees

Voici Our Last Day In The Future :

Et la vidéo tournée pendant l’enregistrement :

Bandcamp du groupe : http://stavanger.bandcamp.com/

Si vous voulez les découvrir, les Stavanger seront en concert le 12 février au Batofar et le 7 mars au Buzz.

Belle route aux post-rockeurs nantais,

Totoromoon

Publicités

4 réflexions sur “STAVANGER Far From Silence Close To Violence

  1. Pingback: DES ROSES Des Roses | totoromoon

  2. Pingback: Top Post-Rock 2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s