Soirée Post-Rock/Shoegaze au Point Ephémère

Point Ephémère 25 avril 2014

Il y a quelques jours, une nouvelle très belle soirée musicale était organisée par Kongfuzi au Point Ephémère, avec une affiche faite pour ravir les amateurs de mouvements musicaux transcendant les étiquettes, entre rock, post-rock, shoegaze, musiques originales et inclassables.

… … …

Totorro Point Ephémère 25.04.2014  (1)

Totorro (France)

Quand on s’appelle Totorro, qu’on dédie son nom au voisin miyazakiesque que je rêverais d’avoir parce qu’on dit être restés de grands enfants, on ne peut qu’être d’office adulés par Totoromoon… C’est sûrement ce que vous pensez. Eh bien, détrompez vous, car la première fois que j’ai écouté un titre de Totorro il y a quelques années, celui-ci ne m’a pas emballée. Bon, il est vrai que je suis difficile musicalement parlant. J’ai des goûts bien à moi et tout ne trouve pas grâce à mes oreilles. Alors quand j’ai écouté The Yellow One, titre présent sur leur précédent opus (« All Glory To John Baltor » paru en 2011), j’étais pleine d’enthousiasme et ça commençait très bien : jolie instrumentation, guitares post-rock comme j’aime, et patatras… l’arrivée de cris d’outre-tombe m’a perdue en route. Je l’ai déjà dit, quand ça crie, mes oreilles se ferment, c’est plus fort que moi. J’ai pourtant un frère et de bons amis amateurs de métal qui ont tout fait pour me convaincre… sans succès.

Et puis plusieurs personnes de bon goût m’ont dit que Totorro en live, c’était top, alors j’ai eu envie d’essayer, et de faire d’une pierre trois coups puisqu’ils jouaient ce soir avec deux groupes que j’aime beaucoup et que j’avais très envie d’entendre. Et je n’ai pas été déçue. Loin de là.

Totorro Point Ephémère 25.04.2014  (3)

Sur la scène du Point Ephémère, le quatuor breton vient défendre son tout nouvel opus, « Home Alone », à paraître le 28 avril chez Recreation Center. Du très sombre « All Glory To John Baltor » au très lumineux « Home Alone », le groupe explore de nouveaux horizons musicaux… et reconquiert mon coeur au passage.

Les titres, minutieusement écrits, sont à la fois plein d’énergie et de raffinement. Admirablement construits, ils s’enchaînent avec une fluidité qui met en valeur de belles mélodies, immédiatement accrocheuses. Quelques voix joyeuses, disséminées avec parcimonie, ont remplacé les cris rauques des morceaux plus anciens, pour le plus grand bonheur de mes tympans.

Le son est puissant mais clair, propre, sans les fioritures brouillonnes que l’on peut parfois reprocher à certains groupes de post ou de math-rock. Rythmes syncopés, guitares chaloupées, l’ensemble est à la fois sensible, fort et rayonnant. En deux mots : merveilleusement réussi.

A la fin du set, j’ai pu échanger quelques mots avec Jonathan, guitariste du groupe, et repartir, heureuse, avec le disque et un cadeau rigolo : le frisbee sérigraphié Totorro. Tous deux trônent à présent en bonne place pour égayer ma discothèque et mes prochaines vacances à la plage.

Merci Totorro, et longue vie à vous.

Quelques extraits à écouter :

Bandcamp : http://totorro.bandcamp.com/

… … …

Oiseaux Tempête Point Ephémère 25.04.2014   (2)

Oiseaux-Tempête (France)

Oiseaux-Tempête est le projet musical et visuel singulier d’un quatuor parisien, dont la musique porte un univers propice, en live, à se transcender et à tout emporter sur son passage. Entre post-rock et musique expérimentale à composante politique, le groupe développe des compositions instrumentales aux nappes progressives, teintées d’expérimentations atmosphériques.

Après un premier album paru fin 2013 chez Sub Rosa Records, ces trois musiciens et leur vidéaste-photographe sortiront le 28 avril un album de remixes intitulé « Re-Works ».

Oiseaux Tempête Point Ephémère 25.04.2014   (1)

Les membres du groupe ne parlent pas, si ce n’est à travers des samples destinés à faire passer leur révolte et leur désenchantement face au monde occidental contemporain. Tout ici met en scène le chaos : c’est sombre, parfois strident… étourdissant.

La batterie résonne tandis qu’une guitare vibre sous un archet. Puis un saxophone électrisé vient s’y substituer pour un titre en tension, qui porte haut l’angoisse. Expérimentations free-rock et free-jazz se mêlent alors pour créer l’ouragan.

Oiseaux-Tempête a ce soir fait rugir une tempête d’envolées sonores qui a fait honneur à son nom.

Site web : www.oiseaux-tempete.com

… … …

True Widow Point Ephémère 25.04.2014  (1)

True Widow (US)

Dernier groupe à prendre place sur scène, True Widow est aussi celui que j’attendais le plus. Le trio texan est venu ce soir défendre son troisième magnifique album, « Circumambulation ». Entre stoner, shoegaze et post-rock, la musique de True Widow se joue des étiquettes. Elle se déploie dans une atmosphère unique, développant des sonorités rugueuses et brumeuses dans des titres obsédants.

Avec sa basse qui gronde et ses mélodies sombres, True Widow était ma découverte shoegaze de l’année 2013. Je suis donc ravie de pouvoir enfin entendre en live les compositions de ce groupe qui sévit depuis 2008 et a déjà trois albums au compteur.

True Widow Point Ephémère 25.04.2014  (3)

True Widow, c’est lent, noir et froid. La douceur des deux voix aériennes, l’une masculine, l’autre féminine, qui résonnent à l’unisson, contraste avec la lourdeur des rythmes et la noirceur de la basse. Cette dernière se fait tonitruante, notamment au début du show où elle étouffe les autres instruments sous ses vibrations qui attrapent les tripes d’un auditoire abasourdi. Tandis que la guitare déploie d’amples distorsions, les spots rouges et sombres font flamboyer la salle.

L’atmosphère obscure et chargée aura pu laisser quelques auditeurs sur le bord de la route… mais pour ma part, elle m’aura emportée totalement.

Quelques extraits :

Site web : http://truewidow.com/

Une superbe soirée portée par trois groupes talentueux, riche en émotion et qui restera longtemps dans les mémoires.

Totoromoon

2014-04-26 10.12.35

Publicités

6 réflexions sur “Soirée Post-Rock/Shoegaze au Point Ephémère

  1. Ce fût effectivement une excellente soirée ! Comme toi, j’étais assez réticent à ce que j’avais entendu de Totorro en studio, mais le live m’a fait changer d’avis. Ce fût une très bonne surprise. La performance de Oiseaux-Tempête m’a particulièrement impressionné… Dans la droite lignée de leur excellent album, le concert a été d’une puissance dévastatrice ! J’étais sous le charme.

    Bonne continuation pour ton blog, j’aime beaucoup le parcourir, ton style d’écriture est très agréable à suivre !

    • Merci pour ce gentil commentaire qui me fait très très plaisir ! Le nouvel album de Totorro continue de tourner en boucle dans ma chaîne hifi depuis cette soirée, et je le trouve vraiment réussi. Trois groupes que je vais continuer à suivre de près ! Encore merci de ton intérêt pour Totoromoon : n’hésite pas à t’y abonner par mail pour m’aider à le faire grandir 🙂 Et à bientôt peut-être pour un autre moment magique dans une salle obscure !

  2. Pingback: RED FOREST Red Forest | totoromoon

  3. Pingback: Mes concerts 2013/2014 | totoromoon

  4. Pingback: MAYBESHEWILL & TOTORRO au Petit Bain | totoromoon

  5. Pingback: Top Post-Rock 2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s