MUSIC FOR MONEY Toro

Music For Money_Toro

Quand les membres de Music For Money m’ont contactée, je me suis demandée quelle idée avait bien pu passer par la tête de ce groupe pour choisir un nom aussi provocateur… puis j’ai remballé mes interrogations métaphysiques et écouté leur musique : et je leur ai tout pardonné.

Groupe canadien formé à Montréal, Music For Money vient tout juste de donner le jour à son troisième album, « Toro ». Entièrement instrumentale, la musique de ce quatuor se situe à la frontière des genres. Entre post-rock, rock progressif, musique classique, musique de film, musique électronique… le tout dans l’émoi d’une monumentale créativité. Car derrière ce nom provocateur, se cache un groupe qui prône l’authenticité artistique, l’élan créatif, l’inventivité, et offre sa musique au prix d’une libre participation choisie par l’auditeur. Chacun donnera ce qu’il veut pour se procurer ces morceaux qui font du bien, dans un monde en manque cruel d’imagination.

J’aime la musique qui sort des sentiers battus, j’aime la musique qui se doit d’être apprivoisée pour être aimée, et qui, une fois qu’elle l’est, touche droit au coeur.

Certains me taquinent en disant que j’aime la musique d’ascenseur, comme si toute musique sans parole était forcément faite pour n’être qu’un bruit de fond qu’on n’écoute pas. C’est ne pas entendre les mots des instruments, c’est être sourd aux émotions qu’ils peuvent procurer, pour peu qu’on n’ait pas peur de se laisser approcher et de prendre le temps d’écouter, d’écouter vraiment, dans ce monde où tout se doit d’aller à toute vitesse et d’être servi tout prêt dans nos oreilles.

Claviers, guitares, cordes, percussions, les compositions de Music For Money expérimentent les sons et partent à la recherche des nuances les plus fines… Chaque morceau crée un monde qui dure le temps d’un petit tableau.

Toro, morceau qui a donné son nom à l’album, invite au périple avec ses arpèges obsédantes. Puis, après une entrée en matière guillerette, certaines pièces s’emballent dans un brouillard de claquement de cordes où les guitares dérapent. Des sonorités électroniques s’invitent deci delà à la fête. Enfin, les nappes sonores s’allient les unes aux autres pour créer un chaos qui n’a de chaotique que son nom, tant on sent que, au fond, la maîtrise en est parfaite. Les progressions sont denses et parfois hypnotiques, les notes tantôt délicates, tantôt plus brutes. Et les gammes de paysages sonores riches et réussies.

Il fait bon se laisser porter dans ce voyage musical que nous offre Music For Money, du haut des 9 titres de cet original « Toro ».

A écouter :

Tracklist :

  • Toro
  • Phoenix
  • Laser Frog
  • Invisible Unicorn
  • Le Zèbre Enchanté
  • Deathfighter
  • Vol d’Oiseaux II
  • Forêt Japonaise
  • Rossignol Mystique

Site officiel : http://www.musicformoney.ca/

Bandcamp : http://musicformoney.bandcamp.com/

Longue vie à Music For Money, et vive la musique qui parle sans dire un mot,

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s