THIS WILL DESTROY YOU au Point Ephémère

This Will Destroy You_Point Ephémère_2012_0 1

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Et, comme tous les ans, j’ai décidé de faire ce qu’il me plaît. Bon, cette année, je n’ai pas pris ma journée, donc il faut que je m’accommode de quelques heures de travail pour le bien du service public. Je ne suis pas une grande femme, mais la patrie m’en sera néanmoins très certainement reconnaissante, dixit ce cher Panthéon. Ou du moins, mes collègues, à qui j’ai apporté quelques douceurs pour fêter l’événement, le seront un peu.

Trève de bavardages. Donc aujourd’hui, pour me faire plaisir, j’ai eu envie de republier le tout premier live report de ma courte expérience de blogueuse, paru sur le blog Escape The Masses il y a de cela un peu plus de deux ans. Comme c’est lui qui m’a donné envie de commencer à écrire sur le post-rock et la musique live, il a pour moi une saveur particulière. Je suis sûre que vous l’aviez manqué : voici donc une occasion de vous rattraper.

Cet article concernait le post-rock et un groupe de post-rockeurs que j’aime beaucoup : This Will Destroy You. Alors que le nouvel album de ce quatuor texan, « Another Language », est annoncé pour septembre, l’envie ma prise de me replonger dans le souvenir de cette belle soirée d’avril 2012 au Point Ephémère…

This Will Destroy You_Point Ephémère_2012_0 2

Voilà, d’habitude je n’écris pas d’article sur les concerts auxquels j’assiste, parce que je pars du principe qu’un concert, ça se vit, ça se sent et ça se ressent, que c’est très personnel, et qu’aucun mot ne peut traduire assez justement cela. Alors pourquoi vais-je faire une exception pour ce concert-ci ? D’abord, parce que j’étais très très bien placée. En fait, j’étais sur la scène (oui, là, juste à droite du guitariste, dans les moments calmes j’entendais même le grattement sur les cordes… alors, qui dit mieux ?). Et donc parce que j’ai pu prendre quelques photos sympas. Et enfin parce qu’un concert comme celui-là c’est juste un moment de grâce comme on en connaît peu dans une vie !

This Will Destroy You_Point Ephémère_2012_0 3

Bon, d’accord, je suis une hypersensible, très réceptive aux ondes musicales du post-rock… Mais, j’ai envie de dire à tous ceux qui trouvent que : « Le post-rock c’est chiant, c’est toujours pareil, y a même pas de paroles et les mecs ils causent pas avec le public entre les morceaux, ils regardent leurs pieds et sont ultra-réservés, bref, aucun intérêt… » Eh bien à ceux-là j’ai envie de dire, d’abord : « Etes-vous allés une fois, une seule fois dans votre vie, à un CONCERT de post-rock ? » Puis : « Est-ce que vous ECOUTEZ vraiment la musique, ou est-ce que vous ne faites que la mettre en bruit de fond pendant que vous faites tout autre chose ? » Et enfin : « Est-ce que parfois, à la nuit tombée, vous n’avez pas envie de fermer les yeux et de savourer un moment de grâce, où le temps est suspendu ? »

Parce que le post-rock, ça s’écoute « en live », et rien ne remplacera jamais ça. Alors oui, on aime, on n’aime pas. C’est particulier, c’est vrai. Mais j’en ai converti plus d’un qui avaient des réticences, en les traînant à des concerts au cours desquels les réticences sont tombées et où ils ont été bluffés par les émotions qu’ils ont pu ressentir, et je ne renoncerai pas, non mais.

This Will Destroy You_Point Ephémère_2012_0 4

This Will Destroy You est donc un groupe de post-rock du Texas (la patrie d’origine d’un autre groupe dont je vous ai déjà rebattu les oreilles à moultes reprises : Explosions In The Sky), qui a à son actif 3 EP et 2 albums studios : « This Will Destroy You » (2008) et « Tunnel Blanket » (2011). Leurs compositions sont épurées, ultra-sensibles et ultra-émouvantes. Vous avez notamment pu les entendre dans la bande originale du film « Le Stratège », avec leur excellent titre The Mighty Rio Grande.

Leur concert m’a donné des frissons et transportée dans une autre dimension, faite de montées en puissance soufflant le chaud et le froid sur des émotions à fleur de peau.

This Will Destroy You_Point_Ephémère_2012_0 7

Voici deux morceaux à écouter :

A Three Legged Workhorse, premier titre de leur premier album, à savourer… à la nuit tombée :

Un live de Communal Blood, excellent morceau de leur dernier album :

… Et un premier extrait du nouvel opus à paraître après l’été :

Si j’ai réussi à vous donner envie d’aller entendre This Will Destroy You en live, sachez que le groupe se produira le 5 septembre prochain à Paris, sur la scène du Petit Bain.

Belle journée à tous, en musique évidemment.

Totoromoon

This Will Destroy You_Point_Ephémère_2012_0 8

Publicités

7 réflexions sur “THIS WILL DESTROY YOU au Point Ephémère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s