MAYBESHEWILL Fair Youth

Maybeshewill_Fair Youth

Il y a toujours ce mélange d’excitation et d’appréhension, quand on découvre le nouvel album d’un groupe qu’on aime particulièrement… Ainsi, j’attendais avec impatience de découvrir « Fair Youth », quatrième album des anglais de Maybeshewill paru ce lundi.

A la croisée entre rock, post-rock et math-rock, le groupe se joue des étiquettes et aime ajouter des touches d’expérimentations électroniques aux instruments variés qu’il utilise, des guitares du rock aux violons du classique.

De leurs précédents opus, on retient la richesse des structures mélodiques, la complexité technique et le travail magistral sur le son. Mais, avec « Fair Youth », on est loin de la beauté sauvage d’un Not For Want Of Trying, morceau sensationnel qui a valu à lui seul un article sur ce blog (à lire ou à relire ici). Cette fois, le quintet de Leicester semble avoir décidé que le mieux pour contrer les angoisses suscitées par le monde contemporain, c’est de se réfugier un moment dans la quiétude et l’allégresse.

A première écoute, le disque manque cruellement de relief et d’éclat, ce relief tout à la fois en force et en subtilité que j’aimais dans les précédentes productions du groupe. Mais, quand on dépasse cette première impression et qu’on prend le temps de le considérer, au calme et sans la pression de l’attente du chef d’oeuvre espéré, on se rend compte que « Fair Youth » a tout de la thérapie positive. Et que, quelque part, ça fait du bien. Une thérapie positive et paradoxalement sans parole, à l’image même du premier titre de l’album qui ne porte pas de nom, et où la musique, en superposant ses diverses couches, fait loi. Résolument chaleureux, c’est un disque à l’angle d’attaque différent, dont l’homogénéité et l’absence apparente d’aspérité m’ont d’abord surprise, mais que j’ai fini par adopter.

Et si je l’ai adopté, c’est sans doute grâce aux derniers morceaux du disque. De Waking Life à Volga, les lignes de piano et la batterie, mises en avant, se répondent avec bonheur, les boucles mélodiques se répètent à l’infini, tandis que quelques choeurs viennent ponctuer l’ensemble. Un ensemble qui a su m’envoûter et me toucher au coeur. Et il a suffit de cela pour que les émotions me gagnent à l’écoute de ce disque qui m’avait d’abord déconcertée.

C’est toujours plus simple quand on découvre sans rien attendre, car alors on ne peut être surpris par les évolutions inattendues. « Fair Youth » a donc fait naître en moi quelques frustrations, car j’avais envie d’y retrouver les variations en forme de vagues sonores sauvages et puissantes que j’aimais tant mais, s’il excelle à faire ça, c’est cette fois vers autre chose que le groupe s’est tourné. Quelque chose de plus longiligne, de plus apaisé. « Fair Youth » n’en reste pas moins un album aux instrumentations harmonieuses et travaillées, et au son impeccablement beau. Une thérapie musicale positive et réussie.

A découvrir, le trailer de l’album :

Et la première vidéo de l’album, pour le titre In Amber :

Tracklist :

  • In Amber
  • You And Me And Everything In Between
  • Fair Youth
  • All Things Transient
  • Sanctuary
  • Asiatic
  • Waking Life
  • Permanence
  • In The Blind
  • Volga

Site officiel : http://www.maybeshewill.net/

Discographie :

  • Not For Want of Trying (Field Records UK & EU, XTAL JP) (2008)
  • Sing the Word Hope in Four-Part Harmony (Field Records UK & EU, XTAL JP) (2009)
  • I Was Here for a Moment, Then I Was Gone (Function Records) (2011)
  • Fair Youth (Superball Music) (2014)

Les anglais de Maybeshewil seront en concert à Paris au Petit Bain le 18 novembre, accompagnés des post-rockeurs rennais de Totorro. Avis aux amateurs !

Totoromoon

 

Publicités

2 réflexions sur “MAYBESHEWILL Fair Youth

  1. Pingback: MAYBESHEWILL & TOTORRO au Petit Bain | totoromoon

  2. Pingback: Top Post-Rock 2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s