WEEZER Everything Will Be Alright In The End

Weezer_EWBAITE

Qui ne connaît pas Weezer ? Los Angeles, le rock des années 90, Buddy Holly, Island In The Sun, les albums bleu, vert, rouge…

Pour ma part, Weezer, c’est non seulement un groupe que j’ai connu il y a longtemps sans même savoir que je le connaissais (vous comprendrez plus tard), mais c’est aussi et surtout un groupe qui me vaut depuis de nombreuses années les moqueries répétées de mon mari. Non qu’il n’aime pas la musique de ces rockeurs américains, au contraire, mais il y a entre lui et moi cette anecdote qui me poursuit depuis les balbutiements de notre rencontre il y a de cela près d’une décennie, et qui je crois me poursuivra encore longtemps.

Il se trouve qu’un jour, il y a de cela bien longtemps, à l’époque où on écoutait encore la musique sur cassettes audios à bandes magnétiques, j’ai entendu une merveilleuse chanson à la radio. Cette chanson m’a tellement plu que j’ai immédiatement appuyé sur le bouton « enregistrer » de mon petit radiocassette pour l’immortaliser. Sauf que voilà, je n’ai pas entendu le titre de la chanson, ni le nom du groupe. Forte d’une grande imagination et de ma plus belle plume, lorsque j’ai eu terminé l’enregistrement, j’ai donc inventé le nom de la chanson et l’ai écrit sur la cassette : « Whou Hou Hou ». Oui, « Whou Hou Hou », c’est bien le nom que j’avais choisi pour ce morceau qui m’avait tapé dans l’oreille.

Quelques années plus tard, alors que les CD avaient entretemps remplacé les K7, je rencontre grâce à un goût commun pour la musique celui qui deviendra par la suite mon petit mari. Et puis un soir, alors que notre histoire n’en est qu’à son ébauche, que je suis en pleine phase de séduction et que j’essaie de faire attention au moindre de mes gestes et à la moindre de mes paroles, je me rends dans son petit studio du 19e arrondissement. A peine arrivée sur le pas de la porte, mon manteau encore sur le dos, je vois qu’il est entrain de se passer un DVD de vidéos musicales. Et là, j’entends cette chanson. « Ooooooooooooooooooh mais c’est Whou Hou Hou !!! J’adore ce morceau !!! » Une voix semi-exaltée semi-hystérique sort de ma bouche sans que je puisse la contrôler. Et quand je m’en aperçois, c’est trop tard. Le mal est fait. Je me tourne vers lui et vois son visage interloqué. Je viens de signer la fin de mon entreprise de séduction. Et perdre toute crédibilité musicale. Au revoir la petite brune cultivée et mystérieuse, bonjour la nouille hystérique et inculte. « Euh non, c’est Weezer, The Sweater Song… » me répond-t-il dépité. Voilà comment j’ai connu Weezer pour de vrai. Et voilà comment « Whou Hou Hou » reste une des anecdotes favorites de mon mari quand il s’agit de démonter ma culture musicale.

Je vous rassure, j’ai depuis rattrapé mon retard et étudié avec soin tous les albums du groupe. Et puis, mon amoureux de l’époque a quand même décidé de m’épouser, en ayant pris connaissance de toutes mes facettes, lacunes et autres défauts, donc c’est que tout ça n’était pas si grave. Bref, Weezer l’a bien compris : « Everything Will Be Alrigth In The End ».

Dans son neuvième album, paru il y a quelques semaines, Weezer revient donc chanter son amour du rock. Pour mon plus grand bonheur.

Produit par Ric Ocazek qui avait déjà collaboré avec le groupe pour deux de ses disques (l’album bleu et l’album vert), « Everything Will Be Alright In The End » est un condensé de toutes les recettes que nous ont livrées les américains depuis 1994 et la sortie du « Blue Album ». Un son reconnaissable entre mille, des mélodies immédiatement accrocheuses, des riffs de guitare efficaces et enjoués.

Ce n’est pas révolutionnaire, mais on y retrouve ce qu’on aime chez eux. C’est innocent, c’est frais et ça fait du bien.

A découvrir, la vidéo de Back To The Shack :

Et pour le plaisir, Undone – The Sweater Song / Whou Hou Hou (1994) :

Tracklist :

  • Ain’t Got Nobody
  • Back To The Shack
  • Eulogy For A Rock Band
  • Lonely Girl
  • I’ve Had It Up To Here
  • The British Are Coming
  • Da Vinci
  • Go Away
  • Cleopatra
  • Foolish Father
  • I. The Waste Land
  • II. Anonymous
  • III. Return To Ithaka

Totoromoon

Publicités

4 réflexions sur “WEEZER Everything Will Be Alright In The End

  1. Ah ma Glantine je ne connaissais pas cette anecdote !!! C’est adorable et j’en ai oublié ma cuisine dans la lecture de mon article ! Figure-toi que j’ai rapporté mes K7 de nos années d’adolescence, à la maison je n’ai pas Weezer mais je dois l’avoir sur une compil des Inrocks.. c’est une année importante pour nous deux cette année 1994 !… plein de bisous

    • Oui que de souvenirs ! Je n’ai plus mes K7 d’adolescente, j’ai dû m’en défaire au cours de mes multiples déménagements malheureusement… je réécouterai les tiennes 😉
      Plein de bisous too ❤

  2. Pingback: Top Not Post-Rock 2014 | totoromoon

  3. Pingback: WEEZER The White Album | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s