MY LOVELY UNDERGROUND First LP

My Lovely Underground

Formé à Metz en 2012 autour du guitariste Maxime Garcia, My Lovely Underground est une très belle découverte rock de cette fin d’année 2014.

Maxime aime la musique mais aussi la pluie, le climat lorrain, les bons livres et le diable. Et quand on demande au groupe ses influences, il répond qu’il est assez ouvert, mais cite quand même The Jesus and Mary Chain, Sonic Youth, Television, My Bloody Valentine, Joy Division… de quoi donc largement attiser ma curiosité.

Dans son premier opus à la pochette terrifiante réalisée par Jón Sæmundur Auðarson des Dead Skeletons, le quatuor réussit le pari de produire des titres à la fois puissants et mélodieux, jouant sur les répétitions de nappes de guitares qui se transforment par moments en de véritables murs de sonorités explosives et abrasives. Une dose de shoegaze, une autre de rock psychédélique et un soupçon de post-rock, telle est la recette que maîtrise déjà admirablement le jeune groupe lorrain.

Paru il y a tout juste quelques jours, le disque propose cinq titres, dont trois pièces de plus de huit minutes, entre lesquelles s’intercalent deux morceaux plus courts, en forme de transitions liant le tout dans un ensemble cohérent et harmonieux.

Dès l’ouverture, on est happé par All I Want, sa créativité et ses sonorités qui rappellent le meilleur des morceaux les plus calmes (et mes préférés) de Sonic Youth. Une entrée en matière qui m’a conquise dès la première écoute. Une voix douce et pop résonne au loin, comme un instrument supplémentaire tentant de se frayer un chemin à travers les méandres des notes de guitares. Un titre plus court, Cold Days, vient ensuite réaliser une transition tout en voix et guitares entre dentelle et explosion. Puis arrive Morphine, ses guitares saturées à la My Bloody Valentine et ses huit minutes vibrantes au final éblouissant. Emptiness Is Form, seconde transition au son clair et aux voix lointaines, nous transporte jusqu’au sublime Outro, longue pièce finale instrumentale dont la mélodie se faufile subtilement entre les murs répétitifs de percussions et de guitares, et qui clôt magistralement l’ensemble. Si magistralement qu’il donne immédiatement envie d’appuyer sur la touche repeat et de se repasser le disque en entier.

Bref, vous l’aurez compris, un disque à savourer sans modération.

A écouter :

Tracklist :

  • All I Want
  • Cold Days
  • Morphine
  • Emptiness Is Form
  • Outro

Bandcamp : http://mylovelyunderground.bandcamp.com/

Merci à Maxime de m’avoir contactée, et longue vie à My Lovely Underground,

Totoromoon

Publicités

Une réflexion sur “MY LOVELY UNDERGROUND First LP

  1. Pingback: Top Not Post-Rock 2014 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s