BELLE AND SEBASTIAN Girls In Peacetime Want To Dance

Belle And Sebastian_Girls in Peacetime Want To Dance

Depuis leur passage à Paris au Pitchfork Music Festival en octobre (mon récit de cette soirée mouvementée à lire ou à relire ici), j’attendais avec une impatience non dissimulée la sortie du nouvel album des écossais de Belle and Sebastian. Le temps du joli film de Stuart Murdoch pour me faire patienter (ma chronique de « God Help The Girl » à lire ici), et voilà, nous sommes le 20 janvier, et ce neuvième album tant attendu rejoint les étagères de ma discothèque.

Entre influences 80’s, son disco et délicates mélodies de pop romantique, Belle and Sebastian signe avec « Girl In Peacetime Want To Dance » un retour haut en couleurs mais indéniablement réussi.

Dès les premiers titres du disque, le rythme est plus vif et rapide que d’habitude. De prime abord, on est surpris, avant d’adhérer totalement et de se surprendre à danser sans s’en apercevoir. Car le tout est extrêmement bien écrit. Sophistiqué et faussement naïf, comme sait le faire le groupe, jusque dans les sonorités électroniques disco de certains titres aux influences 80’s assumées.

Forts d’une large palette mélodique, les écossais parviennent à alterner les hymnes dansants avec des titres intimistes et délicats, portés par la voix belle, juste et sensible de Stuart Murdoch, parfois mêlée à celle de Sarah Martin. Ainsi, après le trio Nobody’s Empire, jolie introduction, Allie, frais, rythmé et coloré, et le single dansant The Party Line (bien plus réussi en live où il prend toute son épaisseur, que sur disque selon moi), The Power Of Three et surtout The Cat With The Cream sont d’une tendresse renversante. Sur cette dernière, un orchestre à cordes accompagne une jolie ballade aérienne à la subtile mélancolie.

Quelques titres entraînants plus tard (le très dancefloor Enter Sylvia Plath, le très folklorique The Everlasting Muse, et le très caribéen Perfect Couples), puis la fin de l’opus revient aux fondamentaux du groupe. Et c’est de toute beauté. Ever Had A Little Faith, nouvelle perle pop, Play For Today, ses sept minutes aux synthés sublimes, The Book Of You, lumineuse chanson où les voix se mêlent, et enfin le très doux Today (This Army’s For Peace), viennent clore délicatement l’album.

Le travail sur les mélodies est soigné, que ce soit dans les compositions rythmées ou dans les moments où la douceur l’emporte. Le disque se déroule ainsi sans presque jamais faillir ni perdre de son élégance.

Une nouveau ravissement signé Belle and Sebastian.

A découvrir, la vidéo de Nobody’s Empire :

Tracklist :

  • Nobody’s Empire
  • Allie
  • The Party Line
  • The Power Of Three
  • The Cat With The Cream
  • Enter Sylvia Plath
  • The Everlasting Muse
  • Perfect Couples
  • Ever Had A Little Faith ?
  • Play For Today
  • The Book Of You
  • Today (This Army’s For Peace)

Site officiel : http://www.belleandsebastian.com/

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “BELLE AND SEBASTIAN Girls In Peacetime Want To Dance

  1. Très proche de ma perception! En effet, surprise puis adhésion au bout de quelques écoutes. Et très content d’entendre un album particulièrement travaillé qui offre un plaisir d’écoute à chaque fois différent et où l’on perçoit un degré d’implication des membres du groupe laissant espérer une suite…Au bout d’une quinzaine d’écoutes, je me penche particulièrement sur la surprenante doublette Enter Sylvia Plath/ The Everlasting Muse (ma préférée! Avec les apparitions successives de la voix de Sarah, de la guitare et de la trompette pour une subtile combinaison). Pour ma part, je regrette un peu la version longue de « Perfect Couples » au Pitchfork festival.

  2. Pingback: Top Not Post-Rock 2015 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s