EUPANA So Many Suns

Eupana_So Many Suns

Voici un album qui aurait sans nul doute été très bien placé dans mon Top Post-Rock 2014 si je l’avais découvert quelques semaines plus tôt. Paru en décembre dernier, « So Many Suns » est le premier album des post-rockeurs américains d’Eupana. Et c’est tout simplement une merveille.

Eupana est à l’origine un duo formé en 2008 par les guitaristes David Underwood et Matt Schoenfeld. Accompagnés de membres variés pendant plusieurs années, c’est en 2013 que le groupe stabilise sa formation complète avec trois nouveaux musiciens. Piano, synthés, harmonium, glockenspiel, batterie et percussions diverses rejoignent les guitares, tandis que des membres additionnels viennent poser les notes de leurs violon et violoncelle pour faire du premier opus du groupe un véritable petit bijou.

Ce quintet new-yorkais livre ainsi un album de post-rock instrumental comme je les aime, fait de longues pièces en forme de sublimes paysages sonores. Ici, les orchestrations sont riches et travaillées sans être alambiquées, toutes plus poétiques et émouvantes les unes que les autres. Les mélodies sont répétitives et envoûtantes, les crescendos savamment construits. Entre pleins et creux, d’une vague à une autre, ils laissent naître çà et là des émotions intenses, de toute beauté.

L’ouverture du disque fait la part belle au piano et à la batterie. Les guitares, d’abord effacées, prennent ensuite de l’ampleur tandis que le rythme s’accélère. La musique s’épanouit dans une lente combustion. Et elle chante, sans un mot.

Point de brouillard sonore ni d’explosions impromptues, mais, tout au long des cinq longs morceaux, des ascensions aux envolées majestueuses, où les notes sont toujours élégantes, portées tantôt par le tintement des cymbales, tantôt par le frottement des violons, jusqu’à leur acmé puissant et magnifique. Comme dans un souffle, naturellement et sans artifices superflus.

« So Many Suns », un voyage musical inspiré et lumineux, à vivre absolument « et sic in infinitum » comme le dit la pochette, encore et encore.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Communique
  • The Night The Stars Fell
  • Under A Rising Sun
  • Shadow Passes, Light Remains
  • Epoch

Site web : http://www.eupana.com/
Bandcamp : http://eupana.bandcamp.com/releases

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s