AND SO I WATCH YOU FROM AFAR Heirs / La Flèche d’Or

ASIWYFA Flèche d'Or 04.05.2015

Il y a deux ans, je chroniquais sur ce blog le troisième album des talentueux irlandais d’And So I Watch You From Afar, et leur passage remarqué et remarquable à La Maroquinerie. Deux ans plus tard, les post-rockeurs donnent naissance chez Sargent House à leur quatrième album et, le jour même de sa sortie, une date de concert à Paris.

« Heirs », le dernier né, se place dans la lignée de son prédécesseur, mais je le trouve encore plus savoureux. Energique, joyeux et regorgeant de ces rythmes math-rock complexes aux métriques syncopées chers au groupe. La patte du quatuor irlandais est toujours unique en son genre et son savoir-faire reconnaissable entre mille.

And So I Watch You From Afar ou les joyeux lurons du post-rock.

L’ensemble de ce nouvel opus est harmonieux et d’une terrible efficacité. Encore plus accrocheur et réussi que le précédent. Plus cohérent et plus mûri peut-être. Les rythmes sont endiablés et la technique parfaite. Les riffs de guitares sont percutants et tout en fluidité. Les voix sont plus régulièrement et parfaitement assumées et intégrées. Et le carnaval des sons toujours inimitable.

Les mélodies virevoltent, les voix chantent ou se joignent en choeurs exaltés, les rythmiques sont de feu et de flamme. Hormis quelques incursions électroniques, le disque utilise moins d’instruments incongrus et part moins dans tous les sens que son prédécesseur. Il expérimente moins, il semble avoir trouvé sa nouvelle voie. Une voie plus accomplie et plus posée, aux accents pop, qui pourra dérouter les fans de la première heure, mais qui moi me réjouit totalement.

« Heirs » est une belle dose de vitamines en musique, qui redonnerait de l’énergie même au plus épuisé d’entre nous.

ASIWYFA Flèche d'Or 04.05.2015 (5)

C’est sur la scène de La Flèche d’Or que le groupe officie en ce lundi lourd et pluvieux. Et j’y arrive pleine de l’espoir que, d’un coup de sa baguette magique musicale, il l’allège et l’ensoleille.

Comme le quatuor avait ouvert il y a deux ans son concert par le premier titre de son nouvel album du moment, « All Hail Bright Futures », il ouvre ce soir le set avec le premier titre de son tout nouvel album, paru le jour-même. Run Home, morceau chantant et tourbillonnant, ouvre à bonheur une soirée qui s’annonce d’ores et déjà pleine de fougue.

ASIWYFA Flèche d'Or 04.05.2015 (3)

Le son est fort, et les rythmes rapides et dansants font très vite s’enflammer la salle. Une vague de chaleur s’abat sur les corps sautillants et les chevelures scandant les mesures saccadées.

Les musiciens se déchaînent sur leurs instruments, enthousiastes et visiblement heureux. Sincères et généreux, comme ils ont toujours su l’être. Leur musique a ce sourire communicatif qui réchauffe le coeur et vide la tête de tout ce qui peut l’encombrer.

C’est enjoué, puissant et chaleureux. Parfaitement accompli et maîtrisé.

ASIWYFA Flèche d'Or 04.05.2015 (4)

Les quelques moments de calme au milieu de certains morceaux ne semblent être là que pour aider à reprendre son souffle entre deux mouvements frénétiques aux tourbillons sonores. Le batteur, au torse nu et tatoué, fait virevolter avec aisance ses baguettes dans tous les sens, et s’agiter ses pieds sur la pédale d’une grosse caisse qui résonne avec force. Les guitaristes, à la virtuosité remarquable, semblent vibrer littéralement au gré de leurs guitares, débordant d’une énergie impressionnante.

Le public, surexcité, en redemande. Et les morceaux joués en rappel termineront de le combler, le groupe clôturant la soirée avec le splendide The Voiceless, extrait de son premier album, paru en 2009.

Comme toujours avec And So I Watch You From Afar, on danse, on sourit, on saute, on se déhanche et on transpire. On oublie tout, le temps d’un set fulgurant.

ASIWYFA Flèche d'Or 04.05.2015 (2)

… … …

Setlist du concert, La Flèche d’Or 04/05/2015 :

  • Run Home
  • These Secret Kings I Know
  • Wasps
  • BEAUTIFULUNIVERSEMASTERCHAMPION
  • Gang (Starting Never Stopping)
  • 7 Billion People All Alive at Once
  • Search:Party:Animal
  • Like a Mouse
  • S Is for Salamander
  • A Beacon, A Compass, An Anchor
  • A Little Bit of Solidarity Goes a Long Way
  • Tryer, You

Encore :

  • Eunoia
  • Big Thinks Do Remarkable
  • Set Guitars to Kill
  • The Voiceless

… … …

Pour découvrir le nouvel album :

Tracklist :

  • Run Home
  • These Secret Kings I Know
  • Wasps
  • Redesigned A Million Times
  • People Not Sleeping
  • Fucking Lifer
  • A Beacon, A Compass, An Anchor
  • Animal Ghosts
  • Heirs
  • Tryer, You

Bandcamp : https://asiwyfa.bandcamp.com/

Totoromoon

ASIWYFA_Heirs

Publicités

3 réflexions sur “AND SO I WATCH YOU FROM AFAR Heirs / La Flèche d’Or

  1. Pingback: Mes concerts 2014/2015 | totoromoon

  2. Pingback: Top Post-Rock 2015 | totoromoon

  3. Pingback: Top Concerts 2015 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s