THE END OF THE OCEAN In Excelsis

The End Of The Ocean_In Excelsis

The End Of The Ocean est un groupe formé en 2009 à Colombus, dans l’Ohio. En ce mois de mai, il entame une tournée européenne, l’occasion rêvée de revenir sur ses magnifiques compositions.

Du haut de ses 5 membres, dont deux femmes, fait assez rare dans le post-rock pour être noté, The End Of The Ocean est à l’origine d’un post-rock instrumental à la fois puissant et aérien comme je les aime. Ici, les compositions sont incisives, riches et émouvantes, savoureusement construites et habilement interprétées. Elles ne s’expriment qu’à travers les instruments, dans des paysages sonores épais et intenses.

Leur dernière parution, un petit EP de 4 titres paru en 2012 et intitulé « In Excelsis », est une vraie réussite du genre.

Chacun de ces 4 morceaux est d’une longueur moyenne, entre 5 et 7 minutes, et donc relativement incisif. The End Of The Ocean va droit au but dans l’intensité et l’émotion. Sans en faire trop, il sait développer des mélodies claires et jouer sur les variations de rythmes. Les guitares ne sont étincelantes que pour être mieux tonitruantes ensuite, ou tonitruantes d’emblée pour étinceler quelques instants avant de tonitruer de nouveau.

Après une courte introduction aérienne, On Floating, le premier titre, fait s’emballer les coeurs, toutes guitares, percussions et nappes synthétiques dehors. Le groupe plante ici son décor, tout en puissance et en jolie profondeur. Star-Crossed, le deuxième, est plus nuancé. Les guitares sont lourdes et abrasives puis s’assagissent en développant leurs notes ciselées et en faisant résonner, accompagnées du clavier, une belle mélodie. Like Honey From The Branch, le troisième titre, affirme lui aussi sa puissance d’emblée. Dynamique et épais, il se déploie ensuite pour arriver à bonheur jusqu’au dernier titre, All That Is Will Cease. Là, les guitares virevoltent, les cymbales scintillent, la batterie résonne avec force et fracas et la puissance ne fait que s’accentuer et s’accentuer encore jusqu’à son acmé stridente.

The End Of The Ocean seront en concert au fameux Dunk ! Festival le 16 mai et à Reims le 17 mai. Amateurs de sensations fortes, précipitez-vous !

Pour découvrir ou redécouvrir « In Excelsis » :

Tracklist :

  • On Floating
  • Star-Crossed
  • Like Honey From The Branch
  • All That Is Will Cease

Discographie :

  • Calm Seas Don’t Make Sailors (2009)
  • Pacific Atlantic (2011)
  • In Excelsis (2012)

Site web : http://theendoftheocean.com/
Bandcamp : https://theendoftheocean.bandcamp.com/

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s