SEBASTIEN SCHULLER à La Maroquinerie

Sebastien Schuller Affiche La Maroquinerie

Il est des concerts qui sont comme des moments de grâce, suspendus dans le temps. Il est des artistes qui ont une belle âme, et qui subliment leur musique grâce à elle. Sébastien Schuller est de ceux-là.

En ce samedi soir de canicule, il a déployé ses notes hypnotiques de chaleur et de nostalgie et fait souffler un vent de tendresse sur Paris.

Sébastien Schuller ou l’art de faire danser la mélancolie.

Sébastien Schuller La Maroquinerie 04.07.2015

Voilà 10 ans depuis mon premier concert de Sébastien Schuller. 10 ans depuis cette soirée d’été où je l’avais écouté interpréter son premier album, le sublime « Happiness », assise dans l’herbe du parc de la Villette. Un moment hors du temps, resté gravé à jamais dans mes souvenirs.

Ce soir, il vient présenter ses nouvelles compositions. Les beaux morceaux de son dernier album, « Heat Wave », paru il y a quelques mois (ma chronique à lire ou à relire ici), mais aussi ses dernières compositions inédites. Et 10 ans après, les soirées d’été sont toujours aussi propices au déploiement de ses paysages sonores singuliers, cinématographiques et savoureux.

Sébastien Schuller La Maroquinerie 04.07.2015  (2)

La musique de Sébastien Schuller est originale et habitée. Faite de mélodies à la fois éthérées et synthétiques, héritières des années 80, elle est traversée de part en part d’une douce mélancolie. Et forte d’une sensibilité à fleur de peau. Les textures sont riches et singulières, les rythmes dansants et les claviers nostalgiques. Les émotions, quant à elles, sont intenses et belles.

Très belles, et très intenses.

Alors qu’il est difficile de respirer dans ce Paris écrasé d’une chaleur moite, le public de La Maroquinerie semble avoir conservé ses dernières bouffées d’oxygène pour savourer le concert de ce soir. Sébastien Schuller remercie l’auditoire d’être venu braver la chaleur tropicale pour assister à son concert. Français vivant depuis près d’une décennie aux Etats-Unis, il revient rarement à Paris. Mais l’accueil qui lui est réservé ce samedi, par un public conquis, lui fait chaud au coeur. Il est heureux d’être là, et c’est un bonheur pour qui le voit.

Sur scène, il est accompagné de deux comparses, un bassiste et un percussionniste, simples et talentueux, comme lui. Les trois musiciens déploient leurs talents sur fond de vidéos à l’atmosphère humide et aux lumières hypnotiques, projetées en toile de fond pendant tout le set. L’univers de Sébastien Schuller, mis en notes et en images.

Sébastien Schuller La Maroquinerie 04.07.2015  (1)

Penché au-dessus de son clavier, casquette vissée sur la tête et bermuda de circonstance, il fait s’alterner les morceaux de « Heat Wave » avec de nouvelles compositions inédites et dévoilées pour la première fois. Il dit qu’il est heureux de nous les faire découvrir, bien qu’elles n’aient que peu été répétées avec le groupe. Sa voix est presque toujours en retrait, comme un écho qui fait corps avec la mélodie et la porte merveilleusement, tout en se confondant avec les instruments.

L’album semble avoir été composé pour être joué ce soir. Vague de chaleur dans la vague de chaleur de ce samedi soir parisien. Les notes s’envolent et tourbillonnent, tandis que résonnent des rythmes qui font danser, danser doucement, les yeux fermés. Dans un ailleurs où le temps est suspendu.

Le set est acclamé, et le public ne sera rassasié que lorsque les musiciens reviendront jouer deux rappels, pour clore sur un titre ancien et attendu, le merveilleux Weeping Willow et sa beauté triste à nulle autre pareille.

Je le savais déjà, mais le concert de ce soir l’a confirmé : Sébastien Schuller, de par ses compositions douces amères qui ont l’art de faire danser le spleen, est un génie.

Sébastien Schuller La Maroquinerie 04.07.2015 (3)

Voici deux titres joués ce samedi à La Maroquinerie :

Memory (Heat Wave, 2014) :

Et le sublime et attendu Weeping Willow (Happiness, 2005) :

Site web : http://sebastienschuller.com/
Facebook : https://www.facebook.com/pages/sebastien-schuller/30413672666?fref=ts

Si vous l’avez manqué ce samedi, sachez que Sébastien Schuller sera en concert le 10 juillet au Festival de Jazz de Montreux.

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “SEBASTIEN SCHULLER à La Maroquinerie

  1. Pingback: Mes concerts 2014/2015 | totoromoon

  2. Pingback: Top Concerts 2015 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s