NILS FRAHM Solo

Nils Frahm_Solo

Vous connaissez sûrement déjà Nils Frahm, pianiste virtuose et prolifique basé à Berlin. Compositeur talentueux, il maîtrise l’art de mixer musique classique et musique électronique à travers une approche originale de ses instruments. Pianos de toutes tailles, synthétiseur ou encore piano Rhodes se côtoient ainsi à bonheur dans ses compositions singulières. Oeuvrant depuis 2009, il a collaboré avec des nombreux musiciens et notamment l’islandais Olafur Arnalds (déjà maintes fois évoqué ici) et les écossais de Mogwai (pour lesquels il a réalisé le remix de The Lord Is Out Of Control).

Il y a quelques mois, Nils Frahm a lancé la fête du piano, créant ainsi pour cet instrument intemporel sa propre fête, le « Piano day ». Ce sera le 29 mars de chaque année, ou le 88e jour de l’année, comme les 88 touches noires et blanches qui composent un piano. Et ce sera une journée consacrée à ce merveilleux instrument et à ses héros, par le biais de multiples événements relayés sur les réseaux sociaux. Une merveilleuse idée, en somme.

Pour célébrer ce lancement original, Nils Frahm a donné naissance à un nouvel album, intitulé « Solo », et disponible en téléchargement gratuit sur le site dédié à l’événement. Le disque est également disponible aux formats vinyle et CD via le célèbre label berlinois Erased Tapes, et l’artiste précise que tous les bénéfices de la vente seront reversés à David Klavins. Car il se trouve que David Klavins est un facteur de pianos dont le rêve est de construire le plus grand piano du monde, le Klavins M450 qui mesurera pas moins de 4 mètres 50, et dont il possède déjà un prototype de 3 mètres 70, qui n’est autre que celui sur lequel Nils Frahm a justement enregistré « Solo ».

Pour qui aime les sonorités originales et les compositions de piano sobres et émouvantes, cet opus est une perle. Et il est avant tout une perle pour la découverte de ce son feutré et surprenant produit par le prototype du Klavins M450. Ce nouveau genre de piano donne une nouvelle occasion à Nils Frahm d’exceller dans les explorations sonores qui lui sont chères.

La première partie du disque, de Ode à Chant, est épurée et répand une onde de tristesse et de nostalgie infinies sur qui l’écoute. Puis vient l’extravagant Wall, véritable mur de notes martelées à profusion. Ici, la vague de beauté triste semble s’évanouir pour laisser place à la rébellion puis à l’apaisement. Apaisement qui trouve son point d’orgue dans les notes virevoltantes de Four Hands, morceau qui semble danser dans les airs.

Un opus aux paysages sonores suspendus dans le temps.

Pour découvrir un extrait du disque, le surprenant Wall :

Tracklist :

  • Ode
  • Some
  • Circling
  • Merry
  • Chant
  • Wall
  • Immerse !
  • Four Hands

Site web : http://www.nilsfrahm.com/
Le site du « Piano day » : http://www.pianoday.org/
Le disque au format physique sur le site du label Erased Tapes : http://www.erasedtapes.com/store/index/ERATP065

Très bon week-end à tous,

Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s