WE LOST THE SEA Departure Songs

We Lost The Sea_Departure Songs

Un album sur la perte et le chagrin. Un album pour panser les blessures. C’est ce que nous offrent les australiens de We Lost The Sea avec « Departure Songs ». Paru il y a quelques semaines, deux ans après le suicide de leur chanteur, « Departure Songs » porte la tragédie en étendard.

Entièrement instrumental, ce troisième album est une plongée dans les gouffres obscurs de la tristesse et de la mélancolie. Une plongée saisissante et réussie.

Le groupe explique que ces cinq longs morceaux (respectivement 6, 11, 17, 24 et 10 minutes), bien que sans paroles, racontent des histoires. Des histoires d’humains extra-ordinaires aux destins tragiques, des histoires d’amour, de sacrifices et de drames. Tous sont liés par une tension et une noirceur omniprésentes.

Guitares métalliques, percussions, trompettes, piano, violons, choeurs… chaque titre est riche d’une orchestration fouillée qui se construit en plusieurs temps. Temps où la vie et la mort se croisent et se répondent, se regardant dans les yeux.

A Gallant Gentleman ouvre l’album en introduisant audacieusement un choeur d’adolescents. Sensible et profond, ce morceau donne d’entrée le ton de cet opus. Laissant le sentiment d’une infinie tristesse dans son sillon. Bogatyri vient ensuite, développant une tonalité sombre de ses cymbales et de ses guitares entre jazz et western, pour finir dans un tourbillon métallique fulgurant. The Last Dive Of David Shaw débute par les dernières respirations de ce plongeur ayant trouvé la mort sous la mer. Derniers souffles sur fond de ressacs marins, avant que ne résonne une guitare plaintive. Les rythmes vont et viennent, tels des battements de coeur, les instruments se déploient puis se taisent, le silence se fait effrayant. Un morceau à la dramaturgie saisissante. Enfin, Challenger, longue pièce dramatique en deux parties, vient clore l’opus. La construction est soignée, la tension sonore cinglante, et le final d’une intensité bouleversante.

Un album en forme de catharsis vibrante et débridée. A écouter attentivement pour en savourer pleinement toutes les subtilités.

Pour découvrir l’album :

Et la vidéo officielle de A Gallant Gentleman :

Tracklist :

  • A Gallant Gentleman
  • Bogatyri
  • The Last Dive Of David Shaw
  • Challenger part 1 – Flight
  • Challenger part 2 – A Swan Song

Site web : http://www.welostthesea.com/
Bandcamp : https://welostthesea.bandcamp.com/

Totoromoon

Publicités

5 réflexions sur “WE LOST THE SEA Departure Songs

  1. Pingback: QUIET / CALM vol. III : La Compilation Post-Rock de la Rentrée | totoromoon

  2. Pingback: Top Post-Rock 2015 | totoromoon

  3. Merci d’avoir remis en perspective les conditions de production de cet album.
    Eh bien c’est en quelque sorte un magnifique requiem. Un album d’une très grande maîtrise : ça laisse sans voix…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s