NEW ORDER Music Complete

New Order_Music Complete

Dix ans après « Waiting For The Siren’s Call », les mancuniens de New Order sont de retour avec un nouvel album. Né des cendres de Joy Division après le suicide de Ian Curtis, New Order officie dans la new wave depuis plus de 30 ans, au gré de nombreux tumultes qui ont rendu la naissance de ce dixième album presque inespérée.

Un album où l’on ne peut s’empêcher de regretter l’absence de Peter Hook, membre fondateur du groupe et bassiste au son et aux lignes mélodiques inimitables, celui-ci ayant quitté le groupe en 2006 (pour lire ou relire mon live report de sa prestation mémorable sur la scène du Trabendo en 2012, où il interprétait l’intégrale de « Closer », c’est ici).

Malgré tout, c’est un très bel album, dansant à souhait et fidèle à son univers, que nous offre le groupe, marquant un retour réussi.

Réalisé avec quelques collaborateurs de choix, et notamment Tom Rowlands des Chemical Brothers à la production de deux morceaux, « Music Complete » propose 11 titres frais et rythmés, parfaits pour le dancefloor mais toujours avec ce son rétro teinté de new wave que le groupe a contribué à façonner, il y a de cela plus de 30 ans. Au gré des rythmes électroniques, des arpèges de claviers et du déhanchement des guitares à la bonne humeur communicative.

La voix de Bernard Sumner, toujours sur un fil et presque timide, est un délice. Tandis que l’on note, aux claviers, le retour de Gillian Gilbert, compagne du batteur Stephen Morris, qui s’était écartée du projet en 2001. Tom Shapman succède à Peter Hook à la basse, assurant que le groupe a voulu avec cet album « retourner aux sources de New Order ». Et ce retour au sources est selon moi réellement abouti, avec des petits bijoux tels que l’addictif Singularity et l’orchestral Nothing But A Fool, superbe morceau emprunt de mélancolie que je ne me lasse pas de réécouter.

Si j’ai un toutefois un bémol a y apporter, en plus de l’absence de Hooky mon bassiste chouchou, c’est la présence appuyée de certains invités, dont les prestations font perdre de son homogénéité à l’album. Sur Stray Dog, Iggy Pop pose sa voix sombre pour déclamer un poème, sur Tutti Frutti et People On The High Line, la chanteuse de La Roux, Elly Jackson, fait son apparition, tandis que le leader des Killers, Brandon Flowers, vient donner de la voix sur Superheated. Et si, une fois passée la surprise, j’aime l’association de la voix féminine d’Elly Jackson à celle de Bernard Sumner, j’ai plus de mal à me faire à son effacement sur les autres morceaux. Tout comme j’aime moins quand la voix est tellement modifiée par les effets électroniques qu’on ne la reconnaît plus. Mais ceci n’est que pinaillage le long d’un album que je trouve malgré tout savoureux.

La pochette est signée Peter Saville, directeur artistique à qui l’on doit toutes les grandes pochettes symptomatiques de Joy Division et de New Order (sans nom de groupe ni d’album), « Unknown Pleasures » en tête.

A écouter, Nothing But A Fool :

Et Singularity :

Tracklist :

  • Restless
  • Singularity
  • Plastic
  • Tutti Frutti
  • People On The High Line
  • Stray Dog
  • Academic
  • Nothing But A Fool
  • Unlearn This Hatred
  • The Game
  • Superheated

Site web : http://www.neworder.com/

New Order sera en concert au Casino de Paris le 4 novembre. Avis au amateurs.

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “NEW ORDER Music Complete

  1. MERCI merci pour cet article comme pour les autres (c’est super que tu en écrives autant, cela renouvelle mes ondes musicales !!!)et plein de bisous….

  2. Pingback: Top Not Post-Rock 2015 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s