METRIC au Bataclan

Metric_Bataclan_15.10.2015 (2)

Il y a quelques jours, les canadiens de Metric, portés par la charismatique Emily Haines, se produisaient à Paris sur la scène du Bataclan. Un concert de Metric, c’est toujours un show à part entière. Et celui-ci, malgré quelques bémols, était comme d’habitude éblouissant.

Metric_Bataclan_15.10.2015 (3)

Les places ont mis du temps à être toutes vendues, mais la salle est finalement comble quand les lumières s’éteignent, en cette fraîche soirée d’octobre. Dans la pénombre, les musiciens s’avancent masqués, armés de petites lampes torches. Des masques d’animaux qui cachent les visages des deux guitaristes, du batteur, et de la chanteuse Emily Haines, court vêtue comme à son habitude. Un petit short en cuir laisse paraître de longues jambes fuselées. Ces jambes qui n’en finiront bientôt plus de danser et de s’agiter d’un bout à l’autre de la scène.

Puis, c’est ornée d’immenses ailes d’ange noir qu’Emily revient sur scène entamer le show. Les nouveaux titres du groupe font trembler le plancher du Bataclan. Je trouve le son très mal réglé, les basses beaucoup trop fortes écrasant les mélodies. Malgré tout, la vague d’énergie qui déferle sur le public emporte l’adhésion.

Les fans sont au rendez-vous, mais ils sont aussi accompagnés de novices, qui découvrent Metric pour la première fois en live. « This is the first show for some of you, right ? » demande Emily peu après le début du concert… Des cris montent alors de la salle tandis que des bras se lèvent. « Well, welcome, nice to meet you », leur répond-t-elle d’une petite voix faussement fragile. Elle dit qu’elle est heureuse d’être de retour en France, dans cette jolie salle qu’est le Bataclan.

Metric_Bataclan_15.10.2015 (4)

Les nouveaux titres, très électroniques, prennent de l’envergure sur scène, bien qu’ils soient à mon goût beaucoup moins savoureux et convaincants que ce à quoi le groupe nous a habitués avec ses premiers opus. Je suis donc heureuse quand vient un morceau plus ancien, le très bon Help I’m Alive extrait de « Fantasies » paru en 2009. Mais le groupe aime jouer ses nouveaux morceaux sur scène, et les titres plus anciens se font rares. Seul Combat Baby, dans une version épurée pour voix seule, fera résonner le premier album, « Old World Underground… », qui est aussi mon préféré.

Le spectacle se déploie avec force, et c’est avec tout son corps qu’Emily Haines bat la mesure. Dansant avec son pied de micro, sautillant, brandissant son tambourin, se courbant sur ses claviers tout de fourrure vêtus. Emily Haines a de l’énergie a revendre, et la voix toujours juste. Cette voix sublime qui, de celle d’une petite fille, se fait rauque et suave, pour le plus grand émerveillement de nos tympans.

Alors que James Shaw et ses comparses demeurent sur scène, Emily change de tenue plusieurs fois au cours de la soirée. D’une longue veste à franges à un voile de mariée coloré flottant au gré des ventilateurs et se reflétant dans des jeux de lumières intenses, elle envahit la scène, captant tous les regards.

Metric_Bataclan_15.10.2015 (5)

Le set se clôt comme il s’est ouvert, sur un morceau du nouvel album, avec The Shade et les « Paris ! I want it all ! », scandés par Emily. La salle est en liesse.

Après des salves d’applaudissements, le groupe revient sur scène et je me réjouis quand se font entendre les premières notes d’Empty, extrait de l’excellent « Live It Out ». Les guitares s’envolent, rageuses, dans ce morceau électrisant à souhait et parfait en live. Viennent alors trois titres qui achèvent de me fâcher avec la setlist choisie par le groupe pour cette soirée… Point de Dead Disco ni même de Stadium Love, ce sont Celebrate, Gimme Sympathy en version acoustique et enfin Breathing Underwater qui ferment la soirée.

Metric_Bataclan_15.10.2015 (1)

Tandis que les lumières se rallument, les deux parties instrumentales clôturant « Pagans in Vegas », intitulées The Face, accompagnent le public hors de la salle… Une soirée placée sous le signe du show et de l’énergie, et portée avec brio, malgré mes quelques déceptions, par une Emily Haines et des musiciens en très grande forme.

… … …

Setlist du concert, Le Bataclan 15/10/2015 :

  • Lie Lie Lie
  • Fortunes
  • Youth Without Youth
  • Help I’m Alive
  • Too Bad, So Sad
  • Cascades
  • Black Sheep
  • Satellite Mind
  • Collect Call
  • The Other Side
  • Monster Hospital
  • Synthetica
  • Combat Baby (acoustique, voix seule)
  • Gold Guns Girls
  • The Shade

Encore :

  • Empty
  • Celebrate
  • Gimme Sympathy (acoustique, guitare et voix)
  • Breathing Underwater

… … …

A écouter, Help I’m Alive :

Site officiel : http://www.ilovemetric.com/

Totoromoon

Publicités

4 réflexions sur “METRIC au Bataclan

  1. Merci pour cet article sur un concert auquel je n’ai pas pu participer pour cause de vacances à l’étranger.
    J’espère ne pas rater le prochain.

    Laurent

  2. Belle, fidèle et vivante chronique d’une soirée électrisante.
    Une première pour moi, qui demeurera un vif souvenir visuel et sonore.
    Il n’y manquait plus que « Hustle Rose ».

  3. Pingback: Top Concerts 2015 | totoromoon

  4. Pingback: MES CONCERTS 2015/2016 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s