THEN THEY FLEW Stable As The Earth Stops Spinning

Then They Flew_Stable as the earth stops spinning

Bernardo aime le post-rock atmosphérique et « Mon Voisin Totoro ». On ne pouvait lui et moi que bien s’entendre. J’ai donc aujourd’hui un plaisir particulier à vous parler de son groupe talentueux : Then They Flew.

Then They Flew est un quintet originaire de Lisbonne, au Portugal. Il officie dans un post-rock à la fois puissant et scintillant et il a donné le jour, il y a tout juste un mois, à un album qui n’a pas de très beau que sa pochette, et qui s’intitule « Stable As The Earth Stops Spinning ».

Au gré de mélodies sinueuses et joliment travaillées, le quintet fait se mêler post-rock éthéré et intenses vibrations de guitares, rythmes lents et accélérations étudiées. Le disque s’écoute d’une traite, les cinq morceaux s’enchaînant sans transition dans une forme de symphonie rock.

Après une ouverture tout en crescendo, où les guitares d’abord délicates de La Lys s’électrisent à loisir, la pluie et les claviers s’invitent sur le bien-nommé Rooftop, conduisant l’auditeur dans un voyage éveillant les sens. Voyage apaisé qui prépare à merveille le diptyque central de l’album, Evergreen / Aftermath et An Enemy Will Bring Us Together, morceaux aux variations savoureuses et qui sont de loin mes préférés. Ici, j’aime particulièrement les circonvolutions mélodiques, déployant au total près de 16 minutes de guitares qui savent se faire aussi scintillantes que déchirantes. A mi-parcours, une apothéose de percussions ébouriffantes. Puis, de sa composition classique de base, regroupant trois guitares, une basse et une batterie, le groupe se fait fort d’ajouter des cordes aux envolées inattendues, au creux d’un paysage sonore à la puissance maîtrisée. J’aime ainsi le mariage de ces cordes délicates et des guitares métalliques, parfaitement accordées. D’abord discret, le quartet à cordes est posé en toile de fond du morceau, avant de s’imposer pour se mêler aux guitares puis pour n’être finalement plus que le seul à parler. Une réussite. Owls, le dernier morceau, s’ouvre sur un sample vocal et clôt l’album sur une note beaucoup plus métallique. Tout en force et en énergie.

« Stable As The Earth Stops Spinning » porte mal son nom car, du haut de ses variations intenses, il fait bel et bien tourner la tête. Un album prometteur, offert par le groupe en libre téléchargement sur Bandcamp, à savourer sans modération.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • La Lys
  • Rooftop
  • Evergreen / Aftermath
  • An Enemy Will Bring Us Together
  • Owls

Bandcamp : http://thentheyflew.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/thentheyflew/

Merci à Bernardo de m’avoir contactée et longue vie à Then They Flew,

Totoromoon

Publicités

3 réflexions sur “THEN THEY FLEW Stable As The Earth Stops Spinning

  1. Pingback: Top Post-Rock 2015 | totoromoon

    • Ca me fait très plaisir que tu aimes ! Les musiciens de Then They Flew sont des êtres vraiment sympathiques, modestes et talentueux, et j’ai été heureuse qu’ils m’envoient leur disque. Je te souhaite de le savourer très longtemps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s