GRAPES Grapes

Grapes_Totoromoon

Parfois, quand je regarde autour de moi et que je vois les pratiques du monde moderne, je me dis que je dois faire partie d’un monde un peu désuet. Un monde dans lequel on va voir les films AU CINEMA, un monde dans lequel on achète encore DES DISQUES, un monde dans lequel on écoute ses disques sur SA CHAINE HIFI ou, si on a la chance d’en avoir encore une en état de fonctionnement (ce qui n’est plus mon cas), sur sa platine vinyle. Tout comme j’aime l’émotion et la joie chaleureuse d’une salle de concert, j’aime l’atmosphère et l’intimité d’une salle obscure pour découvrir un film, j’aime acheter les disques des artistes qui me font du bien aux tympans, et j’aime les écouter en boucle dans ma chaîne hifi. Oui, en boucle, pour le plus grand malheur de celui qui partage ma vie (« Tu ne viens pas déjà de l’écouter celui-là ? Oui mais je l’aime, je l’écoute encore »). Bien sûr, j’aime aussi emporter mes disques avec moi dans mon baladeur MP3, pour pouvoir les écouter n’importe où, et je reconnais les avantages de la dématérialisation, qui permet aussi à certains jeunes artistes de se faire connaître sans forcément presser de disque. Mais je trouve que télécharger à gogo et engloutir à gogo font perdre le goût de savourer pleinement les choses. Dans ce monde où tout va toujours trop vite, j’aime prendre le temps d’observer sous toutes les coutures la pochette d’un disque, puis j’aime me poser et écouter, les yeux fermés, la musique qui parle à mon âme.

Ainsi, c’est toujours un bonheur incommensurable pour moi de découvrir un disque que j’attendais. Et je me sens toujours chanceuse quand j’en reçois un en cadeau dans ma boîte à lettres. Et quand je parle de boîte à lettres, je parle de la vraie, celle qui s’ouvre avec une petite clé, pas celle qu’on ouvre en cliquant sur sa souris. Quand, en plus, le disque est accompagné d’un gentil petit mot, inutile de dire que je suis aux anges.

Le dernier arrivé dans ma boîte à lettres, c’est le joli EP de Grapes. Aussi joli sur sa pochette que dans la musique qu’il déploie. De sa forêt d’automne et de sa pop douce-amère, il m’a ravit les yeux et les tympans. Et je vous invite vivement à le découvrir.

Baptisé du nom d’un pub anglais, Grapes est à l’origine un duo formé autour des guitares et du chant. Né au Havre en 2009, le duo est très vite devenu quatuor, avec l’arrivée d’un bassiste et d’un batteur. Ils aiment la britpop et les sons venus d’Outre Manche, et ont déjà fait mûrir leur musique sur scène dans de nombreuses salles de concerts.

Après un premier album paru en 2012 sous le nom de « Some Kinds Of Happiness », pour lequel ils ont collaboré avec des musiciens de renom et notamment Mickey Quinn de Supergrass, Grapes vient de donner le jour à un nouvel EP soutenu par Microcultures, sobrement intitulé « Grapes ». Pour mieux affirmer son identité mais peut-être aussi pour en faire un disque plus personnel. Admirablement écrits, les quatre titres de « Grapes » développent un panorama musical ambitieux fort d’une vraie richesse et d’un joli sens de la mélodie.

Cold, Cold, Cold, ouvre le disque avec le panache de ses résonances électriques et de sa rythmique chaloupée. Le refrain entraîne d’emblée l’auditeur dans l’univers en clair-obscur du groupe. Le nostalgique 1996 introduit ensuite l’électronique de ses beats entêtants, se teintant d’un soupçon de douce mélancolie. Sleeping With Lions, le troisième morceau, développe une mélodie enchanteresse à la Beatles, avant de déployer des envolées psychédéliques savoureuses. Enfin, le mystique Holy Man clôt joliment le disque de son orgue religieux lancinant, tout en lente délicatesse… un délice.

« Grapes » est un très bel opus, aux arrangements soignés et parfaitement réalisés, qui n’a rien à envier à ses voisins d’Outre Manche.

Un nouveau 4 titres est déjà en cours d’enregistrement. Pour ma part, j’ai déjà hâte de l’entendre… et peut-être d’avoir la joie de le découvrir dans ma boîte à lettres.

A écouter, 1996 :

Tracklist :

  • Cold, Cold, Cold
  • 1996
  • Sleeping With Lions
  • Holy Man

Grapes sur le site Microcultures : http://www.microcultures.fr/fr/project/view/grapes-ep
Facebook : https://www.facebook.com/grapeslh/

Totoromoon

Grapes photographiés par Mickaël Liblin

Grapes photographiés par Mickaël Liblin

Publicités

Une réflexion sur “GRAPES Grapes

  1. Pingback: Top Not Post-Rock 2016 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s