PG. LOST Versus

pel066-pg-lost-versus-cover

Quatre ans après le mémorable « Key », les post-rockeurs suédois de PG. Lost sont de retour avec « Versus », paru via les excellents Pelagic Records. Un album que j’attendais avec un mélange d’impatience et de fébrilité, comme pour tous les nouveaux albums de groupes particulièrement chers à mon coeur. Ces groupes dont PG. Lost, par le pouvoir de ses sublimes ondulations ensorcelantes et frénétiques, fait partie. « Versus » se révèle différent de ce que j’attendais, plus épais, plus rageur, plus tonitruant… mais malgré tout très réussi. 

Dès Ikaros, l’ouverture du disque, les guitares saturées se déploient dans une nappe épaisse recouvrant rapidement le tintement des cymbales. La mélodie est simple sans être simpliste et surtout, elle est omniprésente. Elle parvient, au long des 8 minutes 30 du morceau, à survoler le déchaînement des instruments et le foisonnement des réverbérations, tandis que résonnent au loin ces échos de sirènes aigus dont le groupe a le secret. 

Off The Beaten Path, premier extrait dévoilé avant la sortie de « Versus », fait ensuite tonitruer ses accords graves et métalliques. La basse est lourde et distordue, la batterie, effrénée. Monolith puis Versus, morceau qui a donné son nom au disque, viennent ensuite, intégrant des volutes de claviers électroniques qui, mariées aux sonorités singulières des guitares, ne sont pas sans rappeler le Mogwai de « Hardcore Will Never Die, But You Will ». Deserter, à la composition plus aérienne, leur succède à bonheur, déployant ses ruptures mélodiques en forme de jolis reliefs. 

La force de PG. Lost réside dans son habileté à construire ses morceaux autour des percussions. Il en découle une intensité particulière. Accrocheuse et envoûtante. Le titre Along The Edges, sans conteste ma pièce favorite du disque, en est la parfaite et brillante illustration. Puissant et sauvage. Merveilleusement cathartique dans le déploiement crescendo d’une rage forte et saisissante. 

Enfin, A Final Vision, ultime bataille entre rage et apaisement vaporeux, vient mettre le point final à cet opus électrique, fort d’une très belle énergie jusqu’à sa dernière note.

Si vous êtes fan comme moi des post-rockeurs japonais de Mono, sachez que PG. Lost les accompagnera sur une partie de leur tournée en Europe… Des soirées concerts qui promettent d’être magiques, réservez vite vos places !

Pour découvrir l’album (streaming intégral) :

Tracklist :

  • Ikaros
  • Off The Beaten Path
  • Monolith
  • Versus
  • Deserter
  • Along The Edges
  • A Final Vision

Site web : http://www.pglost.com/

Bandcamp : https://pglost.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/pglost/

PG. Lost chez Pelagic Records : http://pelagic-records.com/artist/pg-lost/

Totoromoon

pelagic-bands-pg-lost1

Publicités

2 réflexions sur “PG. LOST Versus

  1. Pingback: WANG WEN Sweet Home, Go ! | totoromoon

  2. Pingback: Top Post-Rock 2016 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s