ELUVIUM Fugue State

Eluvium, False Readings On.

Le nouvel album d’Eluvium, projet solo de l’américain Matthew Cooper, fait partie de ces albums dont la première écoute ne vous fera peut-être pas l’effet d’être inoubliable. C’est en tout cas l’effet qu’il m’a fait, alors que je lui avais accordé une oreille distraite. Puis, j’ai pris le temps d’y revenir. De l’écouter plus attentivement, de l’écouter vraiment. Et il s’est révélé à moi. Révélé complètement, dans toute sa splendeur discrète.

« False Readings On » est un petit moment de grâce hors du temps. Une grâce un peu timide, qui ne se laisse pas approcher facilement, mais qui, pour peu qu’on prenne le temps de l’apprivoiser, saura vous faire voyager loin, très loin.

Dans cet album, il est un morceau dont la construction m’a particulièrement subjuguée. Un morceau où les notes semblent s’envoler tels des papillons. Un morceau sur lequel vient se poser une voix aigüe et éthérée, comme sortie d’un rêve. Les effets sonores sont élaborés avec soin, et tendent très haut vers le ciel, transportant par-delà les nuages.

Une petite douceur onirique parfaite pour ce mois d’octobre. A savourer les yeux fermés.

Voici Fugue State :

Et pour découvrir l’album :

Belle journée à vous, en douceur et en musique,

Totoromoon

Publicités

Une réflexion sur “ELUVIUM Fugue State

  1. Pingback: Top Post-Rock 2016 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s