IMMANU EL Hibernation

immanu_el_hibernation

Amoureux de Logh et de Sigur Rós, c’est âgé d’à peine 16 ans que Claes Strängberg fonde Immanu El en 2004, avec son frère jumeau et deux amis d’enfance. Depuis, le quatuor suédois a connu quelques changements de line up et son post-rock éthéré originel s’est mué en une pop à la voix douce et rêveuse, mais la qualité des compositions du groupe n’a fait que confirmer le talent de ces jeunes musiciens aux pièces d’une maturité qui n’a rien à envier à celles de leurs aînés.

« Hibernation », quatrième album d’Immanu El, fraîchement paru, en est la plus belle preuve. Un opus hivernal, mais fort d’une chaleur délicieusement réconfortante. A découvrir absolument.

Tout au long de ses huit morceaux, « Hibernation » déploie des harmonies atmosphériques d’une beauté à la fois éclatante et fragile. Des vents oniriques soufflent avec force et grâce. L’ensemble, porté par une voix vaporeuse et orchestré avec soin, est délicat et raffiné. Intime et aérien. Riche de très belles émotions.

Dès l’ouverture du disque et l’envoûtant Voices, les mélodies bercent l’auditeur à bonheur, l’enveloppant d’un cocon de bien être savoureux. Un titre sublime qui fait oublier le présent et peint dès ses premières notes les promesses d’éternité qu’offrira le disque.

Aux côtés des guitares vibrantes et d’une batterie tout en apesanteur, l’introduction de synthétiseurs donne une nouvelle ampleur aux compositions du groupe, des plus légères aux plus intenses. Les nappes de réverbérations accompagnent la voix d’une douceur absolue dans des envolées célestes. Voix qui ne se tait que lors d’une brève parenthèse de milieu d’album, avec l’astral Dvala, mot titre de l’album puisqu’il est l’islandais d’hibernation. De part et d’autre, l’opus fait chanter voix et instruments, étendant ses ailes dans l’envol d’orchestrations riches mais d’une fluidité parfaite. Jusqu’à l’enchanteresse clôture du disque et le soyeux Empty Hands.

Avec « Hibernation », Immanu El offre un album faisant naître une exquise sensation de plénitude. Magnifique.

A écouter et à regarder, la vidéo de Voices :

Et une petite vidéo réalisée lors de leur tournée avec mes post-rockeurs préférés, Explosions In The Sky :

Tracklist :

  • Voices
  • Winter Solstice
  • Mt
  • Omega
  • Dvala
  • Hours
  • Completorium
  • Empty Hands

Site web : http://www.immanu-el.com/
Facebook : https://www.facebook.com/immanuelband/

Totoromoon

Publicités

Une réflexion sur “IMMANU EL Hibernation

  1. Pingback: Top Not Post-Rock 2016 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s