BLONDE REDHEAD 3 O’Clock au Trianon

Blonde Redhead est certainement l’un des groupes les plus troublants qui me soit donné d’aimer. Naviguant d’un noise rock débridé à une pop gracieuse, d’une voix féminine à une voix masculine, le trio new yorkais aime brouiller les pistes, expérimenter et déconcerter. Et il le fait avec un talent qui prend tout son sens sur scène, où il excelle à distiller un son inimitable.

La japonaise Kazu Makino, et les jumeaux italiens Amedeo et Simone Pace étaient de retour à Paris le 1er mars pour fêter leurs 20 ans de carrière et la sortie de leur nouvel EP, « 3 O’Clock ». Un moment d’une intensité qui a semblé faire se suspendre le temps. Brillant.

J’ai toujours aimé les concerts anniversaires. Ces concerts durant lesquels on voyage dans le temps, voyant défiler les albums, et tous ces morceaux qui ont été les tubes d’un groupe qu’on aime. Blonde Redhead, de sa magnifique setlist, ne m’a pas déçue. Je pourrais chipoter en disant qu’il m’a manqué un Futurism vs Passeism pour parfaire le set, mais ce serait chercher une toute petite bête au coeur de cette soirée absolument sublime, offerte par un groupe aussi génialement talentueux que modeste et attachant.

D’emblée, l’envoûtant Falling Man et la voix d’Amedeo Pace m’enchantent. Ce morceau que j’adore ouvre à merveille le concert. Les sonorités sont puissantes, mais parfaitement équilibrées. Et je suis toujours impressionnée par le son qu’est capable de produire le trio. De sa batterie et de ses deux guitares, agrémentées de quelques incursions de clavier, il parvient à produire un son à la fois intense et soigné, duquel suinte une sauvagerie savamment domptée.

L’électrique Bipolar puis l’émouvant Elephant Woman, l’instrumental et obsédant Mind To Be Had et le suave No More Honey prennent le relai, sous les ovations d’un public charmé, dont les corps ondulent au gré des sonorités sensuelles et enveloppantes.

L’ensemble, profond et d’une captivante beauté, transporte le long de chemins teintés d’une subtile mélancolie.

Deux nouveaux morceaux, extraits de l’EP « 3 O’Clock », viennent ensuite. Les découvrir pour la première fois en live est un régal, tant ils sont réussis. Sur Where Your Mind Wants To Go, la voix d’Amedeo Pace porte une mélodie soyeuse, tandis que celle de Kazu Makino lui répond quelques instants plus tard, sur le morceau qui a donné son nom au disque. La voix fragile de la japonaise contraste avec la force de son jeu de guitare et de sa présence sur scène. Car, bien que peu bavard, le trio se fait fort d’une prestance remarquable et parvient, sans discours superflus, à instaurer une réelle complicité avec son public.

De Doll Is Mine à Spring And By Summer Fall, les titres s’envolent ensuite à bonheur jusqu’au rappel. Lorsque les musiciens reviennent sur scène, Kazu Makino explique que son petit chien n’a pas eu l’autorisation de prendre le train avec eux depuis Londres, où ils jouaient la veille, et qu’elle a dû le confier à l’un des ingénieurs du son de la tournée, forcé de venir en avion et de manquer le show de ce soir… Elle aura la surprise, quelques minutes plus tard, de voir son petit compagnon à poils blancs bondir sur scène et clore joyeusement le set avec elle.

Le rappel, composé de trois titres, explosera en apothéose sur les merveilleux 23 et Equus, morceaux phares du groupe, à l’intensité tourbillonnante, transcendée par le live. Une fin de soirée merveilleusement émouvante et réussie.

Setlist du concert, Le Trianon 01/03/2017 :

  • Falling Man
  • Bipolar
  • Elephant Woman
  • Mind To Be Had
  • No More Honey
  • Where Your Mind Wants To Go
  • Anticipation
  • 3 O’Clock
  • Doll Is Mine
  • Dr. Strangeluv
  • Dripping
  • Spring And By Summer Fall

Encore :

  • Give Give
  • 23
  • Equus

A écouter, 23 :

Et le nouveau Where Your Mind Wants To Go :

Site web : http://www.blonde-redhead.com/barragan/
Facebook : https://www.facebook.com/blonderedheadofficial/

Belle journée à tous,

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Une réflexion sur “BLONDE REDHEAD 3 O’Clock au Trianon

  1. Pingback: MES CONCERTS 2016/2017 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s