PUBLIC SERVICE BROADCASTING Every Valley au Badaboum

Public Service Broadcasting, duo musical le plus nerd d’Angleterre, est revenu cet été sous forme de trio avec « Every Valley ». J. F. Abraham, qui officiait déjà sur scène avec le duo, a rejoint J. Willgoose et Wrigglesworth en tant que membre du groupe à part entière pour donner le jour à ce nouvel opus.

Un nouvel album concept, une nouvelle réussite signée Public Service Broadcasting, que j’ai eu le plaisir de découvrir en live il y a quelques jours à Paris.

Après la Seconde Guerre Mondiale, les archives du service public britannique et la conquête de l’espace, c’est à présent l’industrie du charbon qui intéresse le groupe sur cet album. Pour composer, Public Service Broadcasting s’est confectionné un studio en plein coeur du pays minier du sud du Pays de Galles. Tout au long de ses onze titres, forts de voix samplées et d’images d’archives, le disque s’attache à dépeindre l’âge d’or puis les déclin de l’industrie du charbon en pays gallois. Un thème plus complexe que le précédent, transposé dans un album riche et sombre, qui immerge l’auditeur de manière admirable dans son sujet et porte avec brio son ambivalence, entre espoir et désillusion.

Dès l’ouverture du disque, après une introduction aux cordes et guitares grandiloquentes, la voix de Richard Burton parlant des « rois du monde souterrain » nous plonge dans le vif du sujet. Plus loin, c’est une vieille publicité télévisée qui vante les mérites du travail à la mine. Les orchestrations sont belles, les extraits d’archives justement placés et les arrangements soignés. La voix de Tracyanne Campbell de Camera Obscura vient habiter le beau Progress, qui enchante de ses arpèges, de sa ligne de basse et de ses choeurs. Après des débuts tout en optimisme, la suite s’obscurcit avec les guitares abrasives du fort et beau All Out, évoquant les grèves des 1984-1985 contre le gouvernement Thatcher.

La multiplication des collaborations rendent la deuxième partie de l’album moins homogène, lui faisant perdre un peu de sa profondeur. James Dean Bradfield des Manic Street Preachers, invité sur Turn No More, et Lisa Jên Brown, invitée sur You + Me, font ainsi pâles figures comparées à la belle intensité des autres compositions du disque. Malgré tout, le superbe Give Me a Lamp et son instrumentation de cordes et de cuivres magnifique vient rehausser le tout d’un ton, concourant à la créativité de cet album, remarquable jusqu’au chant du cygne de la chorale galloise qui vient le clore en majesté.

A Paris, pour cette dernière date de la tournée des Anglais, le Badaboum est quasi comble. Comme à l’accoutumée, lunettes, cravates et noeuds papillons sont au rendez-vous. Le trio vient interpréter ses récits en images et en musique, dans une ambiance toujours électrique et festive, quelle que soit l’intensité dramatique du sujet.

Autour des morceaux récents, le groupe puise dans chacun de ses opus pour développer un set varié, énergique et savoureux. C’est ainsi un bonheur d’entendre le fameux et dansant Theme from PSB, extrait de « Inform – Educate – Entertain », leur premier album, ou encore le beau Spitfire, extrait de l’EP « The War Room ».

J. Willgoose s’active toujours avec malice sur ses boutons à la voix robotique. Les guitares déferlent sur les arpèges électroniques et les percussions jouissives et enlevées. La salle est en liesse jusqu’à la fin du set, saluant les guitares en colère de All Out, magnifique en live, et l’attendu Go !, mon titre favori extrait de « The Race For Space », qui le clôt en apothéose. Enfin, les superbes Gagarin et Everest achèvent de rendre mémorable cette soirée dans un rappel aussi intense qu’émouvant. De toute beauté.

De son talent, de son humanité et de son élégance, Public Service Broadcasting est comme toujours parvenu à mêler habilement les registres et les émotions, pour le plus grand plaisir d’un public conquis.

… … …

Setlist du concert, Badaboum 29/11/2017 :

  • The Pit
  • People Will Always Need Coal
  • Theme From PSB
  • Korolev
  • E.V.A.
  • Progress
  • Go to the Road
  • Night Mail
  • If War Should Come
  • Spitfire
  • They Gave Me a Lamp
  • All Out
  • The Other Side
  • Go !

Encore :

  • Gagarin
  • Everest

… … …

A écouter, Progress :

Le trailer de l’album :

Tracklist :

  • Every Valley
  • The Pit
  • People Will Always Need Coal
  • Progress
  • Go To The Road
  • All Out
  • Turn No More
  • They Gave Me A Lamp
  • You + Me
  • Mother Of The Village
  • Take Me Home

Site officiel : https://www.publicservicebroadcasting.net/

Totoromoon

Publicités

2 réflexions sur “PUBLIC SERVICE BROADCASTING Every Valley au Badaboum

  1. Pingback: Top Not Post-Rock 2017 | totoromoon

  2. Pingback: MES CONCERTS 2017/2018 | totoromoon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.