PETER KERNEL The Size Of The Night

Il y a quelques mois, Peter Kernel était de retour avec « The Size Of The Night ». Plus inclassable et plus insaisissable que jamais, le nouvel opus du duo suisse est venu dès sa sortie se positionner tout droit dans le top de mes coups de coeur rock de l’année. Depuis de longues semaines, à la faveur d’écoutes successives et d’un concert mémorable du groupe au Point Ephémère, il n’en finit pas me réjouir les tympans. Encore et encore. Un merveilleux album à découvrir.

Parangons du do it yourself, Barbara Lehnhoff et Aris Bassetti ont toujours tout réalisé seuls, jusqu’au pressage de leurs vinyles. Dans leur musique, il y a cette audace délicieuse, cette tension sensuelle et, surtout, cette humanité à la fois furieuse et sensible, à nulle autre pareille. En live, accompagné d’un batteur, le duo fait étalage d’une charmante espièglerie. En drôlerie, en excentricité et en gentillesse, il joue avec son public comme il joue ses morceaux, livrant son coeur tout entier à qui voudra bien le prendre. Un régal.

Dès l’ouverture du disque, There’s Nothing Like You plante le décor. Les effets vocaux inimitables, qui agacent certains autant qu’ils emballent les autres, donnent d’emblée le ton. Batterie et riffs minimalistes contrastent avec les nappes cosmiques des claviers, déployant un single implacable. Au long du disque, derrière une apparente simplicité, se cache le soin porté au ciselage de ces compositions au ton original et singulier. Tout en fraîcheur et en spontanéité, elles n’en oublient pas pour autant d’être profondes et élégantes.

De bout en bout, au gré de jolies montées en intensité sur lesquelles souffle un vent de liberté, « The Size Of The Night » déploie de riches et belles émotions. Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, la patte de Peter Kernel reste unique en son genre. Pour ma part, j’attends déjà la suite de ce bijou avec impatience.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • There’s Nothing Like You
  • Pretty Perfect
  • The Secret Of Happiness
  • Terrible Luck
  • Drift To Death
  • Men Of The Women
  • The Revenge Of Teath
  • The Shape Of Your Face In Space
  • This Storm Will Last
  • The Fatigue Of Passing The Night

Site web : http://peterkernel.tumblr.com

Bandcamp : https://peterkernel.bandcamp.com
Facebook : https://www.facebook.com/peterkernel/

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.