WANHEDA The Cenozoic Implosion

Ils aiment Maybeshewill et If These Trees Could Talk. Ils sont Belges. Ils s’appellent Wanheda. Et ils viennent de donner le jour à leur premier album, « The Cenozoic Implosion ». Une nouvelle petite beauté de post-rock instrumental à découvrir.

Jeune quintet né à Louvain, Wanheda dit de sa musique qu’elle est faite de chansons mélancoliques venues d’un espace sombre et confiné. C’est donc avec pour toile de fond les confins d’une obscurité oppressante qu’ont été composées les pièces de « The Cenozoic Implosion ». Mais si la mélancolie est bien présente, les post-rockeurs belges savent aussi ménager des rayons de lumière. Se réclamant à la fois du post-rock et du post-metal, ils marient les sons denses et les effluves aériennes.

Tout au long des 35 minutes du disque, Wanheda fait de superposer les couches de guitares, de basse, de percussions et de claviers pour peindre une catastrophe née de l’humanité. Basé sur le concept d’explosion cambrienne, « The Cenozoic Implosion » parle d’une implosion dramatique engendrée par l’espèce humaine qui, de son égoïsme, est venue mettre en danger tout l’écosystème né à l’ère cénozoïque. Une fable pessimiste se déroule ainsi au fil des cinq pièces du disque. L’éclat de lumière à mi-parcours (Luminous) ne suffira pas à produire une fin heureuse, les défauts de l’humain reprenant toujours le dessus. De l’éthique inquiète (An Unquiet Ethos), aux fissures de l’humanité (The Fissures of Humanity), en passant par l’espoir de l’exploration de nouveaux systèmes (Exploring Systems) et finalement le retour de l’égoïsme (The Gathering of One), « The Cenozoic Implosion » peint un bien sombre tableau. Il le fait sans révolutionner le genre, mais en usant habilement de ses nombreux codes et en travaillant avec soin ses variations sonores.

Il n’y a pas de seconde terre. Il n’y aura donc pas de seconde chance. Le sample de voix présent sur l’avant dernier titre guide un peu plus l’auditeur sur le chemin. Si le signifié est noir, la musique, elle, signifiant aux reliefs tout en beauté, est savoureuse.

Un premier opus prometteur, à découvrir.

Pour l’écouter :

Tracklist :

  • An Unquiet Ethos
  • Exploring Systems
  • Luminous
  • The Gathering of One
  • The Fissures of Humanity

Bandcamp : https://wanhedaband.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/wanhedaband

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.