PRAY FOR SOUND Waiting Room

C’est en 2011, dans la région de Boston, que Bruce Malley fonde Pray For Sound. Le musicien américain est atteint d’une pathologie douloureuse qui, avec le temps, l’a rendu presque sourd de l’oreille gauche. Drame de tout musicien, pour qui ne s’appelle pas Beethoven. Mais, de ce handicap, il a fait une force, et sa principale source d’inspiration. Son premier EP, « Monophonic », paraît ainsi en 2011, rencontrant un succès immédiat. Pour donner vie au projet sur scène, Bruce Malley s’entoure alors de quatre musiciens. Trois ans plus tard, Pray For Sound donne le jour à son premier album, « Dreamer ». « Everything Is Beautiful », deuxième album composé de manière collective, voit quant à lui le jour en 2016.

Il y a quelques semaines, le groupe m’a envoyé son troisième album, « Waiting Room ». Un opus instrumental en forme de renouveau, tout en douceur, en dépouillement et en délicatesse. Apaisement tendre et parfait au coeur de l’été. A découvrir absolument.

Pray For Sound a commencé à composer « Waiting Room » au retour de sa tournée européenne, l’année dernière. Très vite, les Américains se sont rendus compte que leurs nouvelles compositions ressemblaient trop aux anciennes, et ils ont eu envie, pour un moment, de modifier leur son. Un pari toujours osé pour un groupe que de prendre un nouvelle trajectoire et risquer de déplaire à son auditoire. Adepte d’effluves éthérées et de baume de douceur pour le coeur et les tympans, je trouve ce pari plus que réussi.

Plus dépouillées, plus douces, contemplatives et sensibles, telles sont les nouvelles compositions de Pray For Sound.

Guitare acoustique et claviers prennent le pas sur les abrasions de guitares électrisées des opus précédents. Pour cet album, le groupe dit avoir utilisé de nombreuses techniques d’écritures, toutes très différentes, l’obligeant à se réinventer à chaque fois. Une méthode à la fois exigeante et intuitive, pourvoyeuse de pièces singulières mais harmonieuses, plus inspirantes et inspirées les unes que les autres.

Si certains morceaux font la part belle à la composition classique couplet / refrain, d’autres sont construits d’une seule pièce, telles d’ondoyantes et délicieuses vagues sonores. L’album déploie une atmosphère apaisée, tout en nappes aux notes d’ambient délicates, en subtilité et en retenue. En son coeur, se niche un morceau que j’aime particulièrement. Il s’appelle As Above, So Below. Il est tout de clavier vêtu, gracieux, profond et émouvant. Epuré à la perfection.

« Waiting Room » est paru aujourd’hui. Il est disponible au format numérique, et je vous le recommande vivement.

Pour le découvrir :

Tracklist :

  • Heywood
  • Sky
  • Lusitania
  • Trees
  • Grayson
  • Empty Spacies
  • As Above, So Below
  • Whir

Site web : http://www.prayforsound.com/

Bandcamp : https://music.prayforsound.com/
Facebook : https://www.facebook.com/prayforsound

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.