TANGLED THOUGHTS OF LEAVING No Tether

Intérêts musicaux : « Magnets, dinosaures, rêves dans lesquels on monte des dinosaures. » Ainsi Tangled Thoughts Of Leaving se présente-t-il sur sa page Facebook. Une description d’intérêts parfaitement adéquate avec la musique à la fois déconcertante et captivante du groupe.

Il y a de cela trois ans, je vous parlais de ma découverte de Tangled Thoughts Of Leaving (ma chronique de cette rencontre à retrouver ici). Alors qu’il fête cette année les dix ans de son tout premier EP, le quartet australien vient de donner le jour à un nouvel album. Avec « No Tether », Tangled Thoughts Of Leaving explore encore de nouveaux horizons, repoussant plus loin les limites de ses expérimentations sonores. Entre post-rock, post-metal, noise, jazz et musique expérimentale, un disque intense et saisissant, à découvrir.

Guitare, basse, percussions, piano, synthétiseurs, trompettes, trombones, comme sur ses précédents albums, le groupe continue d’officier dans le foisonnement des instrumentations. Toutefois, ici, les morceaux sont plus courts et plus nombreux. Là où « Yield To Despair » proposait 5 titres de plus de 10 minutes chacun, Downbeat culminant même à près de 19 minutes, « No Tether » en propose 7 allant de 3 à 13 minutes. Mais, loin de s’écouter titre à titre, le disque se savoure telle une seule et même pièce, chaque morceau déroulant la trame du drame, en enchaînant sans silence avec le suivant. Une absence de respiration qui, mariée au déferlement sonore qui le constitue, fait de « No Tether » un album extrêmement dense et tendu, toujours à la limite de l’oppressement.

Si je regrettais que « Yield To Despair » soit moins mélodique que son prédécesseur, le sublime « Deaden The Fields », « No Tether » descend encore d’un cran sur ce terrain. Loin de s’attacher aux mélodies, c’est sur les expérimentations, improvisations et recherches de textures que le groupe se concentre. Une approche qui m’a une fois de plus décontenancée à la première écoute. J’ai fini par l’apprivoiser, m’aiguisant l’oreille sur les détails toujours plus subtils dénichés au fil des écoutes. Au creux de la masse formée par les nappes de guitares, les bourdonnements de basse et les envolées anarchiques du piano. Dans l’exploration attentive de la complexité des murs de sons.

Car « No Tether » ne se donne pas la première nuit. Il se laisse approcher lentement. Jusqu’à l’apothéose savoureuse d’une découverte qui semble ne jamais finir. Ici, la mort, la rage, l’explosion de l’angoisse. Là, le souffle palpitant de la vie.

Et, au-delà du tumulte et de l’apparent chaos, la maîtrise parfaite des volutes sonores.

« No Tether » est disponible aux formats numérique, CD, vinyle et cassette. Vous pouvez vous le procurer en Europe chez Dunk! Records.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Sublunar
  • The Alarmist
  • Cavern Ritual
  • Signal Erosion
  • Inner Dissonance
  • Binary Collapse
  • No Tether

Site web : http://tangledthoughtsofleaving.com/

Bandcamp : http://music.tangledthoughtsofleaving.com/
Facebook : https://www.facebook.com/TangledThoughtsOfLeaving

Tangled Thoughts Of Leaving chez Dunk! Records : https://dunkrecords.com/products/tangled-thoughts-of-leaving-no-tether-2xlp

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.