Moderna Records Summer Singles Series : Les Singles Néo-Classiques de l’Été

Six semaines. Six artistes. Six morceaux néo-classiques inédits à découvrir. Ainsi s’est déroulé l’été de mes amis québécois de Moderna Records. Un été fait de compositions délicates et lumineuses, douceurs parfaites sélectionnées avec soin par l’excellent label montréalais.

Un piano, un violon, un violoncelle, trois instruments mariés à bonheur dans Sarah, première pièce de cette série, signée du compositeur australien Jake Lowe. Une beauté contemplative et émouvante, à savourer.

JAKE LOW – Sarah :

Les claviers sont à l’honneur dans Blocks, la deuxième pièce, signée du compositeur américain Maxy Dutcher. Arpèges de piano et nappes de synthétiseur s’y répondent en délicatesse et en douceur feutrée.

MAXY DUTCHER – Blocks :

Le piano est encore à l’honneur dans Gate, composée par la Russe Julia Gjertsen. Désormais Norvégienne d’adoption, celle-ci compose principalement pour le théâtre et le ballet, évoluant entre néo-classique, musique électronique et musique expérimentale. Pour le Piano Day 2018, elle a composé le réussi Gate, où elle manie habilement les sonorités du piano pour les marier à de subtiles touches électroniques.

JULIA GJERTSEN – Gate :

C’est dans Falling / Soaring du jeune compositeur Pierre Duchesne alias Pikauba que les sonorités électroniques sont les plus présentes, produisant la pièce la plus ambient de la série. Du lac Québécois duquel il a tiré son nom, Pikauba puise son inspiration. Ici, nappes et rythmes électroniques ondoient et viennent polir les tympans comme l’eau polit le rivage.

PIKAUBA – Falling / Soaring :

Le piano est de retour dans la sublime Footsteps, pièce composée à quatre mains par le pianiste britannique Mike Lazarev et le compositeur de musique électronique allemand Uwe Zahn alias Arovane. A peine plus de deux minutes de piano fragile et délicat, de touches électroniques et de field recording enregistré à Venise, pour l’une des pièces les plus sensibles et émouvantes de la série.

MIKE LAZAREV & AROVANE – Footsteps :

Piano et synthétiseur éthérés se répondent de nouveau dans la dernière pièce, la très belle A Momentary Fall du pianiste américain Michael Legan. Clôture parfaite d’une série de singles à savourer sans modération.

MICHAEL LEGAN – A Momentary Fall :

Site web : http://modernarecords.com/news/2018/7/17/summer-singles-series
Facebook : https://www.facebook.com/modernarcrds

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.