STEVE STRONG Turbo Island

J’ai découvert Steve Strong l’année dernière, à l’occasion de la deuxième édition du Post In Paris Festival. En 40 minutes de set, le multi-instrumentiste venu de Bristol a éclipsé pour moi toutes les autres prestations du festival. Seul, assis derrière sa batterie, jonglant de ses baguettes à la guitare, à la basse et aux machines avec une dextérité et une aisance déconcertantes, il a livré une performance remarquable à tous points de vues. A la fois énergique et sensible. Forte et subtile. Superbe.

Il y a quelques jours, Steve Strong était de retour avec un nouvel album. Entre post-rock, math-rock, trip hop, shoegaze et musique expérimentale, « Turbo Island » continue de brouiller les pistes, et il le fait brillamment. Un excellent album à découvrir.

Le fait que j’ai depuis toujours été subjuguée par les one man band n’est un secret pour personne. Ces projets où un seul et même musicien compose et joue de tous les instruments, que ce soit dans son studio ou sur une scène, me fascinent. Non seulement Steve Strong ne déroge pas à la règle, mais il est même de ceux qui, à l’heure actuelle, me fascinent le plus.

Avec « Turbo Island », il continue d’égrener des rythmes complexes et originaux, et des notes inspirées, au fil de boucles qui se superposent puis s’enchevêtrent avec brio. Souvent frénétiquement. Parfois délicatement. Toujours savoureusement.

Les dix titres du disque se répondent ainsi en harmonie, le long d’un travail soigné sur les rythmes, auquel le soin porté aux textures et aux mélodies n’a rien à envier. Point de voix ici, si ce n’est le sample du célèbre discours du « Dictateur » de Charlie Chaplin intégré à l’avant-dernier morceau du disque, Sensible Skeletons, mais des instruments dont les sons expressifs reflètent la créativité foisonnante du musicien.

« Turbo Island » est disponible aux formats vinyle, CD et numérique, et je vous le recommande.

Pour découvrir l’album :

Et pour avoir un aperçu de Steve Strong en live :

Tracklist :

  • Gravel Gardener
  • Lando’s House
  • Drones Over Clifton
  • Deline Cion
  • Interlude
  • Pink Tank
  • Turbo Island
  • Life After Post Rock
  • Sensible Skeletons
  • Mirapid

Bandcamp : https://stevestrongmusic.bandcamp.com/
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/SteveStrongUK/

Steve Strong chez Sapien Records Limited : http://www.sapienrecords.com/stevestrong/

Eglantine / Totoromoon

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.