AKIRA KOSEMURA In Moonlight

Il y a quelques années, Nils Frahm lançait la fête du piano, créant pour cet instrument intemporel sa propre célébration, le « Piano Day ». Cette fête se tient tous les ans le 29 mars, soit le 88e jour de l’année, comme les 88 touches noires et blanches qui composent un piano. Aujourd’hui, 29 mars 2019, a donc lieu cette journée célébrant ce merveilleux instrument et ses héros, par le biais de multiples événements relayés sur les réseaux sociaux.

Pour vous, j’ai choisi l’événement qui a cette année le plus immédiatement touché mon coeur. Celui de la sortie d’un nouvel opus composé spécialement pour cette journée, en forme d’ode au piano mais aussi d’ode à la femme, par un compositeur que j’aime particulièrement. Voici « In Moonlight », délicieux petit EP de quatre pièces renversantes de beauté, par le talentueux artiste japonais Akira Kosemura. J’espère que vous l’aimerez dès les premières notes, comme je l’ai aimé.

Pianiste, compositeur, sound designer et producteur japonais, Akira Kosemura vit à Tokyo. Agé d’à peine plus de 30 ans, cet artiste prolifique et salué par la critique internationale a déjà à son actif plus de dix albums et EPs. A Milan, en 2015, il fut également l’artiste choisi pour créer la musique du pavillon du Japon lors de l’exposition universelle. Cette année, avec « In Moonlight », Akira Kosemura dévoile quatre pièces de piano inédites, toutes inspirées de figures féminines.

Dès son premier souffle, « In Moonlight » touche droit au coeur. Minerva, qui rend hommage à la vertu et à la beauté de la déesse de la sagesse, se déploie ainsi délicatement, dans un mariage harmonieux de piano et de cordes. En grâce et en majesté, il vient s’accrocher à l’âme, posant sur elle le voile parfait de l’apaisement. Puis se font jour les deux parties de In Moonlight, pièce nocturne en forme d’ode à la lune, subtilement teintée d’influences de musique japonaise. Enfin, Trace peint les tourments d’une femme à un tournant de sa vie, dans les méandres des remises en question et de la complexité des sentiments. Sublime.

« In Moonlight » paraît aujourd’hui via Schole Records, et je vous le recommande.

Pour le découvrir :

Tracklist :

  • Minerva
  • In Moonligh, Op. 1
  • In Moonlight, Op. 2
  • Trace

Site web : https://akirakosemura.com

Bandcamp : https://akirakosemura.bandcamp.com
Facebook : https://www.facebook.com/akirakosemura.official/

Akira Kosemura chez Schole Records : http://schole-inc.com

Le site officiel du « Piano Day » : https://www.pianoday.org/

Eglantine / Totoromoon


3 réflexions sur “AKIRA KOSEMURA In Moonlight

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.