DEATH CAB FOR CUTIE A Lack Of Color

Depuis 1997, Ben Gibbard et Death Cab For Cutie enchantent l’indie rock américain. Et, depuis quelques mois, un de leurs morceaux enchante mon petit appartement du 11e arrondissement de Paris. Il y vient, les soirs tristes, me remettre la douceur au coeur et la légèreté à l’âme. Il s’appelle A Lack Of Color, et il est extrait de « Transatlanticism », quatrième album du groupe, paru en 2003.

J’ai eu envie de le partager avec vous ce mois-ci, et j’espère qu’il saura ensoleiller vos coeurs comme il ensoleille régulièrement le mien.

Voici A Lack Of Color :

And when I see you
I really see you upside down
But my brain knows better
It picks you up and turns you around
Turns you around, turns you around
If you feel discouraged
When there’s a lack of color here
Please don’t worry lover
It’s really bursting at the seams
From absorbing everything, the spectrum’s A to Z
This is fact not fiction
For the first time in years
All the girls in every gillie magazine
Can’t make me feel any less alone
I’m reaching for the phone
To call at 7:03 and on your machine
I slur a plea for you to come home
But I know it’s too late
And I should have given you a reason to stay
Given you a reason to stay
Given you a reason to stay
Given you a reason to stay
This is fact, not fiction
For the first time in years

Site web : https://deathcabforcutie.com/

Eglantine / Totoromoon

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.