STAGHORN Corvus IV

Quand l’heure, grave, nous enjoint à réfléchir sur nous-mêmes, notre rapport aux autres et au monde. Quand le temps, suspendu, nous enjoint à retenir notre souffle en écrivant les scénarios de jours heureux. Quoi de mieux alors que se nourrir de musiques engagées, inspirantes et inspirées ?

Ode à la préservation de la nature et du monde, à la fois sensible et militante, telle est la musique de Staghorn. De celle qui puise son inspiration dans la recherche éperdue d’un accord entre l’art et l’éthique. De celle qui prend la forêt, poumon de la terre, comme sanctuaire.

Il y a quelques jours, le trio américain était de retour avec un nouvel opus. Si « Corvus IV », petite soeur de l’épique « Wormwood III » (dont ma chronique est à retrouver ici), est aussi inspirée que son aînée, elle est aussi plus sombre et plus terrible, mariant avec talent le meilleur d’un post-black metal féroce, et d’un post-rock éthéré. Un nouveau bijou en forme de symphonie moderne vibrante et habitée, signé d’une formation de musiciens qui demeure l’une des plus chères à mon coeur.

Comme « Wormwood III », « Corvus IV » est composé d’une seule longue et belle pièce, découpée en quelques chapitres s’enchaînant sans transition les uns aux autres, à la faveur d’une technique remarquable et d’une esthétique aussi intrigante que singulière. Là où guitare, basse, percussions, samples de voix, bol tibétain et harmonium indien se marient pour écrire un voyage immersif au creux de la crise écologique qui touche notre planète. Ce voyage fait des foisonnants paysages et des beaux reliefs, que Staghorn sait peindre mieux qu’aucun autre.

Mais ici, au détour d’une montée fiévreuse de guitare, s’élèvent les cris nouveaux de voix puissantes et graves. Elles sont celles qui exultent de rage et de fureur. Mais aussi celles qui alarment et alertent. Inquiétantes et cinglantes, elles semblent tout droit sorties du plus profond des entrailles de la terre. Mais, si elles en sortent, c’est aussi pour mieux appeler à une prise de conscience, et à un apaisement souhaité. Cet apaisement né d’un espoir qui, chez Staghorn, finit toujours par réussir à se faire jour et à luire dans l’obscurité.

Dans ce nouvel album entre ténèbres et lumière, Staghorn prouve une fois de plus, et plus que jamais, qu’il est incontestablement expert dans l’art des silences, aussi bien que dans celui des tonitruances. Sublime.

« Corvus IV » vient tout juste de paraître au format numérique, et sous forme de comic books réalisés à partir de matériaux naturels recyclés, numérotés à la main et limités à 222 exemplaires, et je vous le recommande absolument.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • TORCH
  • LUX
  • RAHULA
  • SAMSARA

Site web : www.wearestaghorn.com

Bandcamp : https://staghorn.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/wearestaghorn/

Staghorn chez A Thousand Arms : http://www.athousandarms.com/staghorn

Eglantine / Totoromoon

2 réflexions sur “STAGHORN Corvus IV

  1. Et bien .. tu m’auras fait ma journée 😉
    Chouette univers, et ces quelques morceaux m’ont également beaucoup plu. En réalité je crois que je découvre les concepts de post-rock, post-black métal (ouch), ce qui correspond pas mal à mon mood et mon envie d’un post-monde. Ca faisait longtemps que je n’avais pas entendu une série de morceau qui raconte ainsi une histoire, je trouve ça intéressant. Il va me falloir d’autres écoute pour en saisir le.s sens.

    • Comme je suis contente que tu aimes Staghorn et que tu puisses découvrir le post-rock ici, ça me fait vraiment très plaisir de lire ça. Merci beaucoup Pascal d’avoir pris le temps de m’écrire ces mots… et bonnes écoutes 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.