ALL SHALL BE WELL Zwartgroen

« Tout ira bien (et tout ira bien et toutes sortes de choses iront bien) », c’est ce que nous promettent les Néerlandais de All Shall Be Well (and All Shall Be Well and All Manner of Things Shall Be Well). Une promesse à laquelle il fait bon croire en ces jours troublés et incertains.

Chez All Shall Be Well, la musique fait l’effet d’une étreinte. Elle enveloppe, elle rassure. Elle vient, à la fois intime et radieuse, illuminer l’obscurité. Balayer les doutes. Apaiser.

A l’heure où je découvrais le quintet néerlandais il y a quelques années, m’apparaissait comme une évidence que d’un tel nom de groupe, inspiré d’une citation de la théologienne Julienne de Norwich, ne puisse naître que de la douceur et de la beauté. Le son d’All Shall Be Well se révèle en effet aussi lumineux que son nom, et aussi chaud et coloré que les titres de ses albums, de « ROODBLAUW », rouge bleu, à « BLAUWGEEL », bleu jaune, puis « GEELZWART », jaune noir, et à présent « ZWARTGROEN », noir vert. Paru il y a quelques semaines, ce dernier n’est rien de moins que l’enchantement et le réconfort mis en musique. Un bijou de post-rock aérien, profond et engagé, sur lequel affleure juste ce qu’il faut de mélancolie, à savourer sans modération ces jours-ci.

Les musiciens de All Shall Be Well disent de ce disque qu’il sert d’expression à leurs inquiétudes personnelles concernant les conséquences désastreuses de la crise climatique, et qu’il est une façon pour eux d’exprimer leurs craintes pour la planète et le sort des générations futures. « ZWARTGROEN » prend ainsi place dans un monde post-apocalyptique, au sein duquel chemine un petit groupe de survivants. Contrairement aux précédents opus du groupe, il propose une ligne narrative claire, engagée. Celle-ci se révèle à bonheur à travers un travail sur le son plus fouillé, et des constructions mélodiques plus ciselées que jamais.

Sans fioritures superflues, sans effets d’emphases inutiles, « ZWARTGROEN » est évident de beauté. Sans conteste le meilleur album signé All Shall Be Well à ce jour. Un baume au coeur parfait.

« ZWARTGROEN » est disponible depuis le 14 mars aux formats numérique, CD et vinyle.

Pour le découvrir :

Tracklist :

  • Let Me Steer, As I Am the Bigger Captain
  • I Will Guide You over Oceans and Accross Troubled Lands
  • We Are All, In All Places, Strangers and Pilgrims, Travelers and Sojourners
  • Beyond Us, Only Darkness
  • Nothing to Go Home To, Nothing There to Come Home For, No Home to Return To
  • One Day I Will Find the Right Words and They Will Be Simple
  • Fo Now, We Travel

Site officiel : https://allshallbewell.nl/

Bandcamp : https://allshallbewell.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/AllShallBeWell

Eglantine / Totoromoon


2 réflexions sur “ALL SHALL BE WELL Zwartgroen

  1. Aaaah! Merci pour cette chronique Mamzelle! Je suis le groupe depuis « Roodblauw ». J’aime leurs entrelacs de guitares, leurs harmonies mélancoliques mais lumineuses. A l’instar d’un autre groupe que j’aime beaucoup: Moonlit Sailor (Deep Elm Records)!
    Vous n’êtes pas seule Mamzelle…!
    Twilliam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.