JOHN HAYES The Last Best Place

Sourdine. Dispositif destiné à atténuer l’intensité sonore des instruments de musique et à modifier leur timbre.

Sourdine. Bande de feutre intercalée entre les marteaux et les cordes d’un piano droit, amortissant leur impact et atténuant le niveau sonore.

En sourdine. Discrètement, à la dérobée, en secret.

En sourdine. Ainsi résonne « The Last Best Place », nouvel album du jeune compositeur américain John Hayes.

Un album à la beauté discrète et à la sensibilité rare. Un album pour soirs de larmes silencieuses et de paupières closes. Plus doux, plus tendre et plus plein de grâce qu’aucun autre.

John Hayes écrit tard dans la nuit. Il écrit les changements terrifiants d’une vie et la perte inattendue d’un ami. Il écrit le vide. Il écrit l’angoisse. Il écrit le chagrin. Mais il écrit l’apaisement aussi. « The Last Best Place » est le surnom donné par les Américains à l’Etat du Montana, un endroit que chérissait Bradley Johnson, cet ami disparu auquel John Hayes dédie son album. Un album aussi délicat qu’un murmure, et aussi intime que peut l’être un ami.

Le long de onze pièces pour piano seul, John Hayes s’applique à déployer un son caressant et feutré. Tantôt voile de mélancolie posé sur des yeux tristes, tantôt souffle d’espérance cajolant des joues soyeuses, il peint le confidentiel aussi bien que l’universel. Et il le fait avec brio.

Masterisé par Martyn Heyne (Nils Frahm, Peter Broderick, Luke Howard), « The Last Best Place » a été écrit, joué et mixé dans le studio du pianiste, résidant désormais à Minneapolis. Il est disponible depuis le 15 mai aux formats numérique et vinyle via Sonder House.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • My Two Cents
  • The Last Best Place
  • Story Goes
  • The More You Know
  • Eights
  • The Less You Know
  • I Am
  • Be
  • Anonymous
  • The Things That End
  • Controller

Site web : https://www.johnhayesmusic.com

Bandcamp : https://johnhayes.bandcamp.com
Facebook : https://www.facebook.com/JHayesMusic/

Eglantine / Totoromoon

Photo : Aaron Parsons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.