HANIA RANI Home

C’est entre Varsovie et Berlin qu’Hania Rani partage sa vie. Après de nombreuses et prestigieuses collaborations, et alors qu’elle compose aussi bien pour les cordes et le piano que pour la voix et l’électronique, l’envie la saisit un jour d’explorer plus avant l’ensemble des possibilités harmoniques du piano et d’en interpréter les sons à sa propre manière. De cette fascination pour un instrument riche de multiples facettes sonores, capable de s’adapter à tous les genres et de raconter toutes les histoires, est né « Esja », un premier album de piano personnel et délicat, paru l’année dernière et dans lequel elle confie se livrer tout entière.

En ce début d’été, la jeune artiste est de retour avec un nouvel album. Au piano épuré d’ « Esja », répond celui de « Home ». Comme le second tome d’une même oeuvre, et bien que sur le piano dépouillé du premier s’envolent cette fois par endroits un chant fragile et des touches d’électronique, « Home » se déploie dans la continuité d’une phrase qui doit ici trouver son achèvement.

Sans artifices, pudiques, et toujours mues d’une éblouissante sensibilité, les compositions d’Hania Rani sont de celles qui n’en finissent jamais de s’accrocher à l’âme. « Home » en est une nouvelle et magnifique illustration.

L’histoire de « Home » est celle d’un voyage métaphorique. De ces déambulations introspectives. De ces chemins parcourus. De ces lieux qui deviennent nos maisons, par choix ou par hasard. On y entre sur la pointe des pieds, à la faveur de textes et de notes portées par une voix et un doigté délicatement doux et élégants.

Une basse, du field recording et quelques mesures discrètes de batterie se joignent deci delà au chant et à l’électronique pour venir apporter une profondeur nouvelle à certains morceaux, sans jamais que l’album ne perde en harmonie. Toujours plus sensible au détail, toujours plus émouvante, et toujours plus riche d’une beauté aussi discrète que saisissante, telle est la musique qu’Hania Rani déploie dans le deuxième volet de ce diptyque réussi. Un très bel album, dont les derniers mots résonnent encore longtemps après qu’il laisse échapper son dernier souffle.

Home, I feel like home
Home, I feel like home
I feel like home
Though nothing is as was before
No words to say, no place to go
Home…

I feel like home…

There, with eyes wide shut
I sat and stare at velvet sky

And count the falling stars
The days are gone, cause stars are blind
I am going now with empty heart

Home, I feel like home…

« Home » est paru le 29 mai au format numérique via Gondwana Records, et sera disponible aux formats CD et vinyle dès ce vendredi 3 juillet.

Pour découvrir l’album :

Tracklist : 

  • Leaving
  • Buka
  • Nest
  • Letter to Glass
  • Home
  • Zero Hour
  • F Major
  • Summer
  • Rurka
  • Tennen
  • I’ll Never Find Your Soul
  • Ombelico
  • Come Back Home

Bandcamp : https://haniarani.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/haniaranimusic/

Hania Rani chez Gondwana Records : https://www.gondwanarecords.com/hania-rani

Eglantine / Totoromoon

Crédit photo : Marta Kacprzak

Une réflexion sur “HANIA RANI Home

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.