AESTHESYS Alignments

« The future is weird no matter which path it will take », telle est la prédiction d’Aesthesys dans son nouvel album-concept.

A la fin du mois de mai, Nik Koniwzski et ses comparses étaient de retour avec « Alignments ». Troisième opus d’Aesthesys en tant que groupe, mais dixième opus de son fondateur, « Alignments » met une fois de plus à l’honneur le son singulier d’une formation qui parvient à faire se marier rock progressif, post-rock, musiques électronique et néo-classique dans des compositions à la fois expressives et imagées. Des images qui évoquent toujours l’art futuriste de la science-fiction, comme en témoigne la typographie fondue dans les taches de couleurs intrigantes du beau visuel du disque, et le sens que donne le groupe à chacun des dix morceaux qui le composent.

Au traditionnel triptyque basse, guitare, batterie s’adjoignent ici plusieurs claviers et un violon virevoltant, conférant à l’ensemble un charme et une énergie qui n’en finissent jamais de captiver. Un bel album à découvrir.

Co-produit et mixé par Ricky O’Reilly (And So I Watch You From Afar), et masterisé par Ian Shepherd (Royal Philharmonic Orchestra, Deep Purple, King Crimson), « Alignments » déploie des paysages sonores stellaires et colorés. Le violon vient ici chanter sur des nappes de claviers atmosphériques et de guitares à la fois vigoureuses et ciselées. De temps en temps, le son se fait joliment désuet, à la faveur de batteries électroniques et de claviers 80’s rappelant les meilleurs films de science-fiction de nos enfances. Point de grandes montées en puissance ici, mais des pièces courtes et directes, dont on a parfois l’impression qu’elles partent dans tous les sens, pour finalement toujours finir par mieux se retrouver.

Tout au long de l’album, le quatuor moscovite dessine ainsi l’histoire de mondes aux lendemains variés mais dans lesquels l’homme est toujours asservi au progrès technologique dont il est lui-même l’auteur. Une nouvelle riche épopée habilement contée par un groupe qui continue à asseoir sa notoriété.

« Alignments » est disponible depuis le 28 mai au format numérique.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Exodus
  • Black Swans
  • 01101001
  • Transcendants
  • Hello World
  • Replicant Party
  • Obey
  • Better Stranger
  • Me2
  • Amen D

Site web : http://aesthesys.com

Bandcamp : https://aesthesys.bandcamp.com
Facebook : https://www.facebook.com/Aesthesys/

Eglantine / Totoromoon


4 réflexions sur “AESTHESYS Alignments

  1. Bonjour Églantine, superbe album que j’écoute en boucle … Seul petit bémol, l’intro de « Better Stranger » qui est un copier coller de l’intro de « Changes » sur l’album de Yes en 1983 « 90125 ». A part ça, j’apprécie souvent les groupes russes et je profite de mon petit commentaire pour signaler aux lecteurs de ce blog, et à toi aussi, Églantine, le groupe Kauan, originaire aussi de Russie, et dont tous les albums sont hautement recommandables, dont le dernier en date « Kaiho ».

    1. Bonjour Patrick, merci pour ce commentaire ! Je viens enfin de trouver le temps d’écouter « Kaiho » de Kauan, c’est très beau, j’aime beaucoup. Merci pour ce partage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.