I LIKE TRAINS Kompromat

Huit ans, c’est l’âge qu’aura Totoromoon le mois prochain. Huit ans, c’est l’âge qu’a eu cette année « The Shallows », dernier album d’I Like Trains choyé dans ma discothèque. Huit ans jusqu’à ce mois d’août béni qui a vu la naissance de « Kompromat », nouveau né à la fois attendu et espéré d’un groupe placé depuis quinze ans tout en haut du top musical de mon coeur.

Attendu, parce que longuement mûri. Espéré, parce que la conclusion d’ « A Divorce Before Marriage », beau documentaire consacré à son histoire, laissait en suspens l’avenir de ce groupe qui se décrit lui-même comme « a band in the middle ». Un groupe au milieu. Evoluant de son mieux dans ce vaste monde, cherchant les moyens de s’y exprimer et de s’y épanouir. Pas inconnu, mais pas connu non plus. Signé successivement chez plusieurs fameuses maisons de disques, mais pas suffisamment populaire pour vivre de sa musique. Mais le talent se mesure-t-il à la popularité ? Grande question, à laquelle je répondrais volontiers ici par la négative. Car, bien que la sensibilité musicale soit propre à chacun, le manque de notoriété d’I Like Trains a toujours été pour moi un mystère, tant je considère ce groupe, mariant post-punk et post-rock mieux qu’aucun autre, comme accessible et talentueux. Mais à chacun ses goûts, me répondra-t-on.

La musique d’I Like Trains se situe là où se jouent les dérives du monde et les drames de l’histoire. Mais, du tourment, de l’effroi et de la tragédie, elle parvient sans faillir à faire jaillir une magnifique force de vie. Avec « Kompromat », le quintet anglais fait se muer les longues nappes élégiaques chères à ses premières heures en compositions acérées et tendues, dominées par un chant utilisant le spoken word pour souffler avec ferveur le vent de la révolte. Ne délaissant pas pour autant son art de faire vibrer ses notes avec émotion, il se réinvente, et le fait avec brio.

A la faveur de 9 pièces engagées, dont certaines s’illustrent déjà dans des vidéos marquantes dont le groupe a le secret, I Like Trains continue ici de questionner les évolutions de nos sociétés. Alors que leurs précédents albums s’attachaient à mettre en musique et en images les événements tragiques de l’histoire, l’inquiétante bataille à livrer pour le climat, ou encore certains aspects préoccupants des récentes évolutions des médias et des technologies, « Kompromat » peint la tournure sinistre qu’ont pris ces évolutions, à l’heure du populisme politique, de la division, du mensonge et de la désinformation.

De sa voix de baryton, Dave Martin chante, alerte et accuse. Loin des longues plaintes des précédents opus du groupe, le chant est ici énergique, incisif et essentiellement parlé, comme s’il voulait non seulement mettre l’accent sur le propos plus que sur la mélodie, mais aussi peindre l’immédiateté d’une catastrophe entrain de se jouer. 

Plus aiguisés que jamais, guitares et claviers se marient dans des murs de sons saillants, faisant monter une tension poussée à la lisière de l’angoisse. D’une netteté et d’une efficacité remarquables, la batterie s’accorde quant à elle parfaitement avec l’atmosphère saisissante de l’ensemble. Oscillation permanente entre feu et glace.

Avec « Kompromat », I Like Trains signe un manifeste brûlant, et un retour captivant.

« Kompromat » est disponible depuis le 21 août au format numérique, et sera disponible dès le 25 septembre aux formats CD et vinyle via Atlantic Curve.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • A Steady Hand
  • Desire Is A Mess
  • Dig In
  • PRISM
  • Patience Is A Virtue
  • A Man Of Conviction
  • New Geography
  • The Truth
  • Eyes To The Left (feat. Anika)

Site web : https://iliketrains.co.uk

Bandcamp : https://iliketrains.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/iLiKETRAiNSmusic/

Eglantine / Totoromoon

Photo par Ben Bentley

Une réflexion sur “I LIKE TRAINS Kompromat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.