SPOIWO Martial Hearts

« Martial hearts » : coeurs martiaux, combattifs et décidés.

Le coeur, moteur central de la circulation du sang, siège des émotions et des sentiments.

Mon coeur, cet organe abîmé avec lequel je suis née. Et que les chocs de la vie ont continué de cabosser.

Mon coeur et son court-circuit. Mon coeur et son rythme instable et troublé. Qui s’emballe sans prévenir et si fort qu’il semble prêt à sortir de la poitrine, et à exploser. Faisant se dérober ses jambes sous soi. Donnant l’impression, à chaque nouvelle crise, de toucher la mort du doigt.

Cette année, le 23 mai, cela fera dix ans que mon coeur aura été réparé. Après quatre heures passées ligotée sur une table d’opération glacée. Yeux grands ouverts. Sens aux aguets. Avec l’impression de mourir mille fois, avant d’être libérée.

Cette année, les coeurs mis en musique dans « Martial Hearts », nouvel album des talentueux musiciens polonais de Spoiwo, résonnent en moi plus que jamais.

Parce que je suis, dix ans après et plus que jamais, reconnaissante d’avoir encore un coeur qui bat. Parce qu’on me le dit combattif, ce coeur. Parce qu’on me dit combattive, moi. Parce que je n’ai pas eu d’autre choix que de devoir l’être, combattive, mais que je savoure malgré tout, chaque jour, la chance que j’ai d’être toujours là.

Et que ce soit par son nom, par ses rythmes résolus ou par ses notes semblant figurer avec intensité tous les combats tenacement menés, « Martial Hearts » est venu me frapper de plein fouet. Dans le saisissement de son intrépide force de vie et de son ardente et vibrante beauté.

Guitares shoegaze, claviers atmosphériques, beats électroniques saillants, tels sont les ingrédients du nouvel opus du quatuor polonais. De Wild Eyes et ses nappes éthérées gagnant peu à peu en densité, à Ghost Of Chance et son final s’ingéniant à dissiper un brouillard épais, en passant par les voix ensorcelantes de Two Mountains et Wounds, et les envoûtements vaporeux de Riot Sons et Taur, tout ici captive, vibre et tressaille.

Les mélodies tournoient sur elles-mêmes, les répétitions obsèdent, les rythmes cinglent ou s’alanguissent au gré de nuées sonores grondant en majesté ou s’élevant en légèreté, sans jamais perdre de leur irrésistible intensité. De toute sa substance, « Martial Hearts » palpite et frémit comme un coeur qui bat. Superbe.

« Martial Hearts » est disponible depuis le 30 janvier aux formats numérique et CD.

A découvrir, la vidéo de Wild Eyes :

Et pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Wild Eyes
  • Two Moutains
  • Riot Sons
  • Verge
  • Oyum
  • Taur
  • Wounds
  • Ghost Of Chance

Bandcamp : https://spoiwo.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/Spoiwo/

Eglantine / Totoromoon


2 réflexions sur “SPOIWO Martial Hearts

  1. Bravo Églantine ! Un beau billet avec la force et le courage qui semble t’animer. Je comprends que la musique en générale et le post rock en particulier te convienne, tant ce style parle au cœur, mais aussi à l’âme. Tu es en plus reconnaissante envers la vie, malgré ton parcours chaotique et la gratitude est une émotion positive puissante. Alors bravo ! Bravo pour ton courage et la qualité de tes écrits. Bravo de puiser la force là ou elle se trouve. Chaque mot que tu dispenses ici trouve sa raison d’être, parfaitement illustré musicalement.

    A bientôt,

    Kam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.