MONO Beyond the Past – Live in London with the Platinum Anniversary Orchestra

A mesure que le temps fuit, mon amour pour Mono grandit.

Mono, ou les nuits passées allongée sur mon tapis en jonc à écouter à plein volume l’immortel « One Step More and You Die ». Mono, ou mon corps vibrant de tous ses membres le long des 18 minutes du bouleversant morceau titre de « Requiem For Hell ». Mono, ou mes larmes coulant à flot au son des derniers accords de l’émouvant « Hymn to the Immortal Wind ». Mono, ou le premier concert de post-rock auquel j’ai emmené ma maman, confiante du pouvoir à la fois enchanteur et libérateur que ces compositions pourraient avoir sur elle, comme elles l’ont sur moi, sans faiblir, depuis si longtemps.

20 ans, 10 albums, des milliers d’heures d’écoutes. Et un seul regret : n’avoir pas réussi à assister à « Beyond the Past », le concert que le quatuor japonais donnait à Londres pour célébrer ses 20 ans de carrière, avec le Platinum Anniversary Orchestra mettant en vedette le National Youth String Orchestra. Un concert pour lequel le groupe avait également convié sur scène ses compatriotes japonais d’Envy et de Boris, mais aussi ses amis français d’Alcest et ses collaboratrices britanniques A. A. Williams et Jo Quail. Aujourd’hui, la sortie de l’enregistrement de cet événement unique, joué à guichet fermé devant 2 000 spectateurs comblés, vient comme une consolation pour ceux qui, comme moi, n’ont pas eu la chance d’être au Barbican Centre le 14 décembre 2019. L’occasion de découvrir chez soi ces deux heures de musique absolument fantastiques.

Si l’accent est mis sur les pièces de son dernier album, qui représentent la moitié des morceaux de la setlist, c’est tout de même toute son histoire que Mono retrace le long de ce concert exceptionnel. Douze morceaux piochés dans sa riche discographie, du récent « Nowhere Now Here » (2019), à l’ancien « One Step More and You Die » (2002), en passant par « Requiem For Hell » (2016), « For My Parents » (2012), « Walking Cloud and Deep Red Sky » (2004), « Hymn To the Immortal Wind » (2009), et « Exit In Darkness » (2019), dernier EP du groupe réalisé en collaboration avec A. A. Williams.

De notes aériennes et délicatement mélancoliques, en déflagrations furieuses et denses, l’univers incomparablement vibrant et singulier de Mono se retrouve ici. Orchestrations riches et élégantes, constructions mélodiques expressives et soignées, rythmes saisissants, le tout porté par une exécution maîtrisée à la perfection.

Ces deux heures de fièvre et de poésie sont capturées avec talent par Matt Cook et masterisées par Bob Weston. Pourvoyeuses d’émotions aussi douces qu’intenses, elles viennent s’achever en beauté sur le superbe Com(?), magnifique acmé de la soirée.

« Beyond the Past – Live in London with the Platinum Anniversary Orchestra » est disponible depuis le 19 mars aux formats numérique, double CD et triple vinyle accompagné d’un livre photo de 40 pages, via Temporary Residence Limited et Pelagic Records.

A regarder, la vidéo de Nowhere, Now Here :

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • God Bless
  • After You Comes the Flood
  • Breathe
  • Nowhere, Now Here
  • Death In Rebirth
  • Dream Odyssey
  • Sorrow
  • Meet Us Where the Night Ends
  • Halcyon
  • Ashes in the Snow
  • Exit in Darkness
  • Com(?)

Site web : https://www.monoofjapan.com/

Bandcamp : https://monoofjapan.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/monoofjapan

Mono chez Pelagic Records : https://pelagic-records.com/artist/mono/
Mono chez Temporary Residence Limited : https://www.temporaryresidence.com/collections/mono

Eglantine / Totoromoon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.