LAURA MASOTTO WE

« WE » est une méditation sur la vie. Un regard à la fois tourné sur l’humanité, nos sociétés et nos conditions d’êtres humains, à la fois porté à l’intérieur de nous-mêmes. Nous. Nous toutes et tous. Nous pour le meilleur et pour le pire.

« WE » est sans nul doute l’une des réalisations néo-classiques les plus enchanteresses parues cette année. Et celle sur laquelle j’ai le plus de plaisir à écrire en cette fin d’été.

« WE » est le nouvel album de la talentueuse violoniste italienne Laura Masotto. Il fait partie de ces albums à l’élégance et à la sensibilité incomparables, dont j’aime savourer chaque note, et chaque interstice entre les notes. De ces albums que j’aime écouter d’un trait sans en omettre un morceau ni une mesure. Puis réécouter d’un trait encore. Et encore. Car chacune de ses onze pièces, pourvoyeuse d’émotions livrées avec délicatesse, sait venir s’emparer de moi l’air de rien, et résonner chaque fois plus fort. Toujours et encore.

Violoniste de formation classique, Laura Masotto a 5 ans lorsqu’elle commence à étudier le violon, et 15 ans lorsqu’elle lance sa carrière, donnant de nombreux concerts dans des orchestres de chambre et des orchestres symphoniques à travers le monde. Elle travaille également pour le théâtre et pour des sessions avec des artistes de renommée internationale. En constante exploration, elle donne le jour à son premier album solo, « Fireflies », en 2019.

Composé et enregistré durant les confinements et déconfinements successifs qui ont mis le monde à l’épreuve, « WE » est le fruit de l’envie qu’a eu Laura Masotto de se reconnecter à une temporalité particulière. Alors que la réalité gelait le temps, la musicienne a ainsi décidé d’écouter chaque moment, et surtout le seul moment qui existe vraiment, le moment présent.

De Vérone au Massif du Mont Blanc, en passant par la campagne bolonaise et les bords de mer de Barcelone, « WE » peint les nombreux paysages qui l’ont vus naître. De ces paysages et des atmosphères singulières qui leur sont propres, naissent les couleurs des onze titres de l’album. Un album fort d’une palette sonore à la fois riche et harmonieuse, où le souffle des cordes se marie à de discrets effets électroniques, mais aussi à des bols tibétains et des tambours chamaniques.

A la fois vif, tendre et sensible, portant en lui les sens conflictuels de la nature humaine et ses mystères, « WE » se laisse savourer comme une évidence. Il enivre intensément, et délicatement. Brillant.

« WE » est disponible depuis le 11 juin au format numérique via 7K! Records.

A découvrir, la très belle vidéo de Refugees, titre réalisé en collaboration avec le compositeur hispano-britannique Roger Goula, et les images fortes de l’ONG espagnole Open Arms :

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • Atoms
  • Refugees
  • Blue Marble
  • Ithaki
  • 2020
  • Us
  • Fibonacci
  • Amygdala
  • Water
  • Again
  • Mare Dentro

Bandcamp : https://7klassik.bandcamp.com/album/we
Facebook : https://www.facebook.com/lauramasotto.violinist

Eglantine / Totoromoon


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.