WE WERE HEADING NORTH Three

« Cet album ne devait pas exister », c’est ainsi que Ione Rodriguez, leader de We Were Heading North, présente « Three ». « Three », ou le troisième album de la formation canarienne active depuis 2014 sur la belle île de Tenerife. « Three », ou celui qui n’aurait pas dû exister, le musicien ayant décidé après la sortie de « We Were Heading North » en 2016, puis de « Lightness » en 2018, de mettre un terme au projet.

Quatre ans après, « Three » est finalement révélé au monde. « Three », ou l’album né d’un enfermement forcé. « Three », ou sept compositions sans paroles plus expressives et intenses encore que celles qui les ont précédées. Un album dont il aurait été plus que dommage qu’il n’ait pas existé, et que je vous invite à découvrir sans tarder.

En 2020, alors que tous ses plans pour l’avenir étaient suspendus au bon vouloir d’une pandémie, Ione Rodriguez se disait finalement qu’il serait peut-être bon de se replonger dans la musique, que c’était peut-être un signe, que c’était peut-être le moment. Le voici donc chez lui, ressortant de ses archives trois vieilles démos, les retravaillant avec soin, et y ajoutant trois morceaux complètement nouveaux ainsi qu’une intro, pour donner le jour à « Three ». La complexité du contexte et le souhait de ne pas se précipiter ont fait qu’il a ensuite fallu un an pour finaliser les sept morceaux de ce nouvel opus inattendu.

Enregistré, mixé et masterisé par Ayoze Hernández, l’album a reçu au Studio Guamasa le concours de cinq autres musiciens, à la basse, à la batterie, aux claviers, aux machines et aux guitares, faisant une fois de plus de la réalisation de ce nouvel album écrit en solitaire, une oeuvre collective.

De son ouverture aérienne, sobrement intitulée entre crochets [a beginning], à sa clôture aux nappes éthérées, tout aussi sobrement intitulée [an ending], « Three », par les vagues d’énergie impétueuse qu’il déploie d’emblée, se révèle plus direct et plus immédiatement accrocheur encore que ses prédécesseurs.

Ici, il y a la montée vers le ciel d’arpèges de guitare finement réverbérés. Là, il y a le déchaînement soudain des abrasions de basse et de percussions. Et, par petites touches, des claviers et effets électroniques discrets.

Si chacune des pièces se fait forte d’un caractère unique, l’ensemble, parfaitement exécuté et admirablement dosé en intensité, se déploie dans une continuité harmonieuse, oscillant au gré de variations rythmiques et mélodiques à la fois captivantes et équilibrées. A la faveur de sons ronds, chauds et vibrants, toutes concourent à donner au disque une dimension délicieusement dramatique et qui n’en finit pas de transporter. Un très bel album.

« Three » est disponible depuis le 28 février aux formats numérique et CD via El Hombre Bala Records et Los 80 Pasan Factura.

Pour découvrir l’album :

Tracklist :

  • [a beginning]
  • adirondacks
  • trace of light
  • tell it and retell it
  • old cassettes
  • ceasefire
  • [an ending]

Bandcamp : https://wewereheadingnorth.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/wewereheadingnorth04

Eglantine / Totoromoon

Publicité

Une réflexion sur “WE WERE HEADING NORTH Three

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.