LA CHIESA DEI FIORI Amorevolezza

Un nouveau bijou musical emprunt de poésie a vu le jour en ce début d’automne, par les bons soins d’une chapelle du collectif Founding Our Own Glorious Chapels. Une chapelle, soit l’appellation d’une collaboration artistique et humaine unique. Une chapelle, soit l’expression d’une créativité singulière et spontanée. La capture d’une rencontre. La capture d’un moment. Suspendu au bout de l’assemblage de notes de musique nées de liens tissés dans une absolue authenticité.

Cette chapelle est née à Nancy durant l’année 2021, d’une cohabitation sur les hauteurs nancéennes aussi imprévue qu’heureuse et fructueuse. Au milieu de bouquets de fleurs, à la nuit tombée, dans une salle à la chaleureuse obscurité. Instruments posés sur le sol, lumière tamisée.

Cette chapelle, c’est donc celle des fleurs, La Chiesa dei Fiori, en italien dans le texte. Elle a donné le jour à trois pièces composées par trois talentueux musiciens durant trois soirées passées en toute simplicité dans la douceur dans leur chez-eux improvisé. Trois pièces rassemblées dans un petit EP nommé « Amorevolezza ». Trois pièces soit onze délicieuses minutes de musique en forme de comptine onirique, sensible et parfumée, où fleure bon la tendresse. A savourer un sourire au creux des lèvres, un rêve au creux du coeur et un câlin au creux des bras.

Amorevolezza ou la bienveillance inconditionnelle, prônée au XIXe siècle comme principe premier de sa pédagogie par Saint Jean Bosco, dit Don Bosco, prêtre italien ayant dédié sa vie à l’éducation des jeunes enfants défavorisés. Dans le dossier de presse qui accompagne la sortie du disque, Madeline, Florian et Mehdi, au fait de cette pédagogie, décrivent ainsi « Amorevolezza » : « Amorevolezza célèbre les liens qui se créent simplement et sereinement, dans l’affection, la bienveillance et le soutien. (…) Amorevolezza invite à penser aux êtres aimés, aux histoires partagées, le sourire aux lèvres et l’âme réchauffée. (…) Amorevolezza se déguste seul, comme bien entouré. A l’aube comme à la nuit tombée. Sur un balcon, en haut d’une colline, ou dans le confort d’un endroit où l’on se sent « chez soi ». « 

Chez soi, soit là où nous fait nous sentir immédiatement l’écoute d’ « Amorevolezza ». Chez soi où que l’on soit. Par la grâce d’une ingénuité soyeuse, il vient résonner en nous comme s’il y avait naturellement puisé son essence. Dans l’évidence de la beauté de notes façonnées par de nombreux instruments se mariant les uns aux autres délicatement, évoquant la douceur des pétales de fleurs autant que l’harmonie de leurs couleurs. Guitares, glockenspiel, piano, trompette, violoncelle… se répondent ainsi dans une fluidité parfaite, donnant forme et vie à ces trois pièces saisies dans la fugacité d’un instant, souvenir à chérir, gravé en chacun pour longtemps. Magique.

« Amorevolezza » est disponible depuis le 2 octobre aux formats numérique et CD via Wild Bless You ! Records.

Pour découvrir le disque :

Tracklist :

  • Edellöwe
  • Artischockenherz
  • Vergissmeinnicht

« Amorevolezza » chez Wild Bless You ! Records : https://welcometothechapel.bandcamp.com/album/amorevolezza

Eglantine / Totoromoon

Photo par Lauriane Bieber

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.